Publicité

Repas de Noël : plusieurs grandes marques épinglées pour des "pratiques choquantes"

Qui dit Noël, dit foie gras, saumon, dindes, bûches ou encore pain d'épice... Lundi 11 décembre 2023, comme elle le fait depuis 2017, à quelques jours des repas de fêtes de fin d'année, l’association Foodwatch a une nouvelle fois tenu à mettre en garde les consommateurs sur différents articles qui pourraient induire en erreur à cause d'un marketing aux couleurs du réveillon. Comme le rapporte Le Parisien, Audrey Morice, la chargée de campagnes de l’ONG de défense des consommateurs, a déclaré que "la cuvée 2003 révèle son lot de pratiques choquantes, signées Bjorg, Brossard, Ciro, Ferrero, Guyader ou Labeyrie". Parmi les produits visés : un jus de citron annoncé bio, vendu 8 euros le litre, mais qui serait composé à 70 % d’eau. Pour rappel, les articles bios de ce genre doivent normalement contenir 100 % de jus de citron. Dans le même style, un panettone "Saveurs d’Italie" est présenté comme étant fabriqué en suivant la tradition italienne. Seulement, Foodwatch a remarqué qu'il y avait 12 % d’huile de palme. Un élément qui conteste le fait que ce soit fabriqué comme la tradition puisqu'il n'y a que du beurre dans les "vrais" panettones.

Certains saumons fumés sont également pointés du doigt par l'association alors que les prix de certains distributeurs ont augmenté à l'approche des fêtes de fin d'année. Devant ces dénonciations, certains groupes visés ont accepté de sortir du silence. C'est le cas du groupe Limagrain dont le prix de son pain d’épice Brossard a été gonflé. Le groupe (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite