Publicité

Robert Downey Jr lance une entreprise de café

Robert Downey Jr. a créé une entreprise de café : Happy Coffee.

Il a beau jouer les super-héros à l'écran, l'acteur d'Iron Man reconnaît qu’il a besoin d'un peu d'aide pour démarrer dans la vie réelle. « Je sors du lit, je m'agenouille. Je fais une ou plusieurs prières, généralement de gratitude. Puis je descends prendre un café », a expliqué à People le nommé aux Oscars pour Oppenheimer.

« C'est en partie grâce au café que je suis sain d'esprit », a ajouté l’acteur de 58 ans. Et il a eu la bonne idée d’en faire un business.

Robert Downey Jr avait une idée précise de ce qu’il voulait pour son entreprise, quand il a commencé à la développer il y a deux ans : qu’elle couvre toutes les facettes du café, en vendant tout, des grains entiers aux dosettes de café, sans tomber ni dans la grande distribution, ni dans l'artisanat. Il s’est associé à Craig Dubitsky, un entrepreneur à succès dont les sociétés précédentes comprennent le baume à lèvres EOS et les produits dentaires Hello.

Dans leur étude de marché, ils ont vu l’ampleur du problème et la niche dans laquelle pouvait se caser la nouvelle marque, Happy Coffee. « Le secteur est devenu tellement vaste, explique Robert Downey Jr. Mais nous nous sommes rendu compte que soit vous obtenez des produits qui ont le goût de copeaux de crayon, soit vous obtenez des produits qui sont passés par l'intestin grêle d'un yak. »

Le café Happy est présenté dans des dosettes futuristes et ergonomiques. Les mélanges de café sont disponibles en différentes torréfactions avec des profils de saveur aux noms joyeux, notamment « des touches inattendues comme le cacao et le contentement », des « notes de noix de cajou et d'exaltation » et des « biscotti grillés et légèreté. » Les prix commencent à 10 dollars.

Les deux hommes ont déclaré qu'ils ne voulaient pas passer pour des snobs du café, mais simplement pour des aficionados. « Nous ne voulions pas être, nous avons inventé ce mot, des baristacrates. Nous ne voulions pas être snobs, explique Craig Dubitsky. Il était important pour nous de créer quelque chose qui puisse élever le quotidien. »

Avec Happy Coffee, on devrait en tout cas partir d’un bon pied dès le réveil !