Publicité

Ruminations mentales : quelles sont les causes et comment s'en débarrasser ? Un psy répond

Nous avons tous l’habitude de nous refaire le film de nos journées et de réfléchir avec du recul aux événements contrariants qui s’y sont produits afin de mieux les comprendre et de pouvoir aller de l'avant. Mais cette forme d'autoréflexion peut parfois provoquer tristesse et angoisses eu lieu de favoriser une forme de libération émotionnelle. C’est ce qu’on appelle les ruminations et chez les anglo-saxons, l’overthinking, ce qui signifie littéralement "penser trop". Chercheuse américaine en psychologie, Susan Nolen-Hoeksema en parle dans son ouvrage intitulé Pourquoi les femmes se prennent la tête ? (Ed. Marabout). Car effectivement l'overthinking touche principalement les personnes du sexe féminin. Susan Nolen-Hoesksema le définit comme "la propension à ressasser en boucle, de façon obsessionnelle, un certain nombre de pensées ou de sentiments négatifs"."Une rumination mentale est une pensée involontaire, automatique et répétitive, qui représente une tentative désespérée - mise en échec - de réponse à une détresse psychologique, à une douleur morale. Elle se traduit par une lamentation répétitive focalisée sur les symptômes de la détresse et/ou sur ses causes et conséquences possibles ou supposées. La personne fait tout son possible pour repousser ces pensées qui l’envahissent dans tous les actes de la vie quotidienne et l’empêchent parfois de se concentrer ou d’être heureuse", confirme le Dr Jérôme Palazzolo, médecin psychiatre et professeur de psychologie clinique et médicale, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite