Du sable dans vos épices ? Cette fraude va vous faire grincer des dents !

Pour votre anniversaire, vous voulez un bouquet de fleurs ? Achetez du paprika. Vous avez besoin de fécule de pomme de terre dans une recette ? Utilisez vos épices de supermarché ; elles sont probablement coupées à l'amidon. Vous ne partez pas en vacances ? Renversez du poivre sur votre sol, vous aurez du sable dans les orteils. Bien sûr, on exagère... mais il y a une part de vérité. Décryptage sur les fraudes les plus fréquentes dans nos pots d'épices du quotidien.

Du rouge, du blanc, du noir : Non, ce ne sont ni les paroles d’une chanson d’Ilona Mitrecey ni les couleurs de l’arc-en-ciel, mais différentes variétés de poivre. Dans un précédent article, on expliquait les caractéristiques de chacune d’entre elles pour que vous ne choisissiez plus votre poivre au hasard. Ce papier était aussi l’occasion de vous alerter sur la qualité parfois médiocre de certains poivres, à commencer par les poivres déjà moulus. La Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes a analysé des dizaines de poivre. Tenez-vous bien : 2 sur 3 sont frauduleux. A la lecture de ce chiffre effarant, on s'est demandé comment et pourquoi les fabricants de poivre fraudent-ils ?

Plus d'ingrédients, moins de qualité

Pour comprendre le pourquoi du comment, il faut d’abord s’intéresser au produit en lui-même. « Les origines exotiques, les conditions de production (une faible partie de la plante est utilisée seulement), les aléas climatiques auxquels elles...

Cliquez ici pour voir la suite


À lire aussi :

Les épices en cuisine : quelles tendances pour 2020 ?
10 épices à avoir absolument dans son placard
5 épices pour booster votre libido

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles