"Quand on sait qu'il n'y en a plus pour longtemps" : les confidences d'Olivier de Kersauson sur son rapport à l’âge

AGENCE / BESTIMAGE

À l'occasion de la sortie de son dernier livre Veritas tantam potentiam, paru le 24 novembre 2022 aux éditions du Cherche midi, Olivier de Kersauson, célèbre navigateur français, s'est livré dans les colonnes du Figaro, vendredi 23 décembre 2022. En toute intimité, il a avoué vouloir prendre du recul sur les maux du monde, se détacher des problèmes de la société, en raison de son âge vieillissant. "C'est un truc de vieux, c'est biologique. À partir du moment où on sait qu'il n'y en a plus pour longtemps, on s'en fout d'à peu près tout, et on a un regard excessivement détendu sur plein de choses. On n'est plus victime de ses émotions", s'est-il livré. Au cours de cette conversation, les journalistes du Figaro ont pu découvrir ce qui pouvait faire la quintessence du médiatique marin : des opinions assez tranchantes, mais surtout son éloquence, ainsi qu'une aisance à raconter ses histoires les plus tristes. Au-delà de son rapport à l'âge, le marin de 78 ans a dû surmonter bien d'autres épreuves au cours de sa vie.

Notamment celle où il a appris durant l'année 2018 qu'il devait faire face à un cancer du poumon. Plutôt du genre à ne pas rester les bras croisés, c'est durant un entretien accordé à Paris Match jeudi 24 novembre 2022 qu'il explique ne pas s'être laissé accabler par l'annonce de sa maladie : "Mais je n'ai pas pris ça pour un combat. Je l'ai pris comme une chance d'être soigné". Olivier de Kersauson n'hésitera pas à affirmer que c'est en se rapprochant de la foi et des prières (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite