Publicité

Santé cérébrale : 10 bonnes habitudes à adopter pour prendre soin de son cerveau

Notre cerveau pèse moins de deux kilos et, pourtant, c’est grâce à lui et à ses 100 milliards de neurones connectés entre eux que nous sommes capables de voir, bouger, penser, d’anticiper, d’apprendre, de nous souvenir, ressentir et de prendre plusieurs décisions par seconde. Encore faut-il l’entretenir ! En effet, le cerveau vieillit, comme tous les organes. Il est néanmoins possible de le maintenir en forme et de retarder son vieillissement : tout simplement en l’utilisant et en le nourrissant correctement !

La science nous montre que nos expériences, y compris les plus simples, renforcent nos circuits cérébraux. Apprenons, grâce aux avancées de la recherche, à faire un bon usage de nos méninges !

Une psychologue canadienne, Ellen Bialystok, s’est penchée sur les facultés intellectuelles des personnes qui parlent deux langues depuis l’enfance. Elle a d’abord constaté que leur cerveau présentait des signes de vieillissement plus important que celui des personnes ne parlant que leur langue maternelle. Paradoxalement, leurs facultés cognitives étaient identiques : cela signifie que, malgré un cerveau plus abîmé, les bilingues précoces ont une réserve cognitive qui les protège des effets du vieillissement cérébral. Selon la psychologue, l’entretien constant de deux langues renforce les circuits cérébraux et améliore la connectivité. Le bilinguisme pourrait ainsi retarder de plusieurs années le diagnostic de maladie d’Alzheimer.

En pratique. Il est recommandé de pratiquer régulièrement (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite