Sarah Jessica Parker répond aux remarques misogynes sur son physique et aux critiques sur son âge

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

« Que voulez-vous que je fasse, arrêter de vieillir ? », Sarah Jessica Parker pousse un coup de gueule contre les critiques sur son physique.

En couverture du Vogue US, Sarah Jessica Parker met les choses au point. L’interprète de l’inoubliable Carrie Bradshaw a répondu aux critiques qu’elle a essuyé sur son physique. L’actrice et ses partenaires Cynthia Nixon et Kristin Davis, ont tourné un reboot de Sex and the City prévu pour décembre. Depuis quelques semaines, des images du tournage circulent sur Internet et certains internautes ne se sont pas gênés pour se moquer des rides et des cheveux blancs des actrices.

« Que voulez-vous que je fasse, arrêter de vieillir ? » 

Sortie en 1998, Sex and the City racontait les déboires sexuels et amoureux de quatre new-yorkaises d’une trentaine d’années. Dans cette suite, intitulé And Just Like That, les actrices reprennent leur rôle plus de 20 ans plus tard. Et oui, en deux décennies, les actrices ont vieilli. Chose que visiblement certains internautes n’ont pas intégré. Les quelques images du tournage ont déclenché de nombreux commentaires moqueur, comparant par la série à The Golden Girls, une sitcom américaine des années 80 mettant en scène des femmes âgées. Autant de messages que Sarah Jessica Parker a décidé de ne pas laisser passer. « Cela va de "Elle a trop de rides" à "Elle n’en a pas assez pour son âge", "Et les cheveux gris, est ce qu’elle a des cheveux gris ?" Tout le monde a quelque chose à dire, mais que voulez-vous que je fasse, arrêter de vieillir...

Lire la suite sur Femina.fr

VIDÉO - Sarah Jessica Parker s'en prend aux critiques misogynes de sa nouvelle série :

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles