Publicité

Sexo : Nikita Bellucci dénonce la pression à faire l'amour régulièrement

Les Français font de moins en moins "la chose", faut-il s'en inquiéter ? Non, nous assure l'ex star du X Nikita Bellucci, en direct de BFM. Des paroles pleines de sagesse sur le sexe.

Sexo : Nikita Bellucci dénonce la pression à faire l'amour régulièrement - Adobe Stock
Sexo : Nikita Bellucci dénonce la pression à faire l'amour régulièrement - Adobe Stock

Les Français font de moins en moins "la chose", faut-il s'en inquiéter ? Non, nous assure l'ex star du X Nikita Bellucci, en direct de BFM. Des paroles pleines de sagesse sur le sexe.

En France, la fréquence des rapports à deux n'a jamais été aussi faible en cinquante ans ! C'est ce que nous apprend la toute dernière enquête Ifop spécialement dédiées à la sexualité des Français(es). 2000 sondés et une affirmation : les Français font de moins en moins l'amour. Parmi eux, les jeunes générations : plus d'un quart des personnes de 18 à 24 ans affirment n'avoir pas eu un seul rapport en un an. Mais est-ce si grave ?

Pas certain. C'est ce que suggère Nikita Bellucci.

La militante féministe et ancienne actrice de films X ne pense pas que cette sexualité en berne des Français doit faire l'objet d'une panique morale. Ce n'est pas la fin du monde, et surtout, rappelle-t-elle volontiers en direct sur BFM : "On n'est pas obligé d'avoir une fréquence de rapports sexuels pour être heureux !".

CQFD ? L'ex star porno développe...

"La femme ne se sent plus obligée..."

"Et puis on parle plus de l'abstinence aujourd'hui, on en parlait moins avant [...] La femme ne se sent plus obligée d'avoir des relations sexuelles, elle peut davantage assumer de ne pas avoir de désir. De dire qu'elle n'a pas besoin de rapports sexuels", poursuit l'ancienne actrice pornographique.

Nikita Bellucci fait aussi référence au concept de "dette sexuelle" énoncé par la documentariste Ovidie : cette idée d'une nécessité de faire l'amour dans le couple (comme si le sexe en était le "ciment"), qui renvoie à une image aliénante...

Lire la suite

VIDÉO - Façon Sexe - Maïa Mazaurette : "Il faut parler de circlusion, si on utilise que le mot 'pénétration', on a l’impression que les femmes ne font rien"

À lire aussi

"Beurette" : un terme abject employé, au calme, pour désigner Rachida Dati
"Viols avec violences" : Judith Godrèche porte plainte contre Benoît Jacquot
Immense trauma, "La zone d'intérêt" est aussi un film brillant sur le couple