Sites de rencontres : la tendance qui se développe chez les utilisateurs à l’ère du Covid-19

Faire des rencontres n’est pas une tâche aisée dans ce contexte de crise sanitaire mondiale. Afin de faire plus facilement de nouvelles connaissances, certains célibataires ont décidé de s’inscrire sur des espaces de séductions en ligne et de se créer un profil. Pour ce faire, ils ont renseigné plusieurs informations, telles que leur âge, leur métier ou encore leurs origines. Pour se démarquer des autres membres, certains utilisateurs se sont présentés en quelques lignes ou ont mentionné leurs centres d’intérêt et leurs hobbies. Mais ce n'est pas tout !

En ces temps de coronavirus, certains célibataires misent sur un autre argument de drague pour attirer l’attention des autres usagers : le badge certifiant la vaccination. Cet outil, qui apparaît sur le profil des membres, est de plus en plus utilisé sur les sites et applications de rencontres en France, car les utilisateurs estiment que le vaccin est la solution pour faire des rencontres "sécurisées". Le site de rencontres Meetic a constaté, depuis le lancement de cette fonctionnalité le 14 juin 2021, que la mention "vacciné(e)" prenait place sur le profil de plusieurs célibataires.

Selon un sondage mené par Meetic, un célibataire sur trois affiche son statut vaccinal sur son profil. "Alors qu’ils n’étaient que 18% à envisager le vaccin pour faire de nouveau des rencontres en février, c’est désormais un célibataire sur deux qui compte dessus", peut-on lire dans l’enquête. D‘après les résultats, 39% des participants ont indiqué (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles