Publicité

Le skyr est-il vraiment un produit laitier miracle ? La réponse pourrait vous surprendre

Shutterstock / refrina

Depuis quelques mois, les pots de skyr, une spécialité laitière venue d'Islande, ont envahi les rayons des produits frais. A mi-chemin entre le yaourt et le petit-suisse, le skyr est un lait fermenté avec des bactéries lactiques comme le yaourt, mais égoutté pour ôter le petit-lait et obtenir une texture plus dense.

Quasiment sans matières grasses (il est fabriqué avec du lait écrémé) et riche en protéines, il a effectivement beaucoup d'attraits nutritionnels. Mais attention, alerte l'UFC-Que choisir car ses spécificités ne justifient pas forcément son prix : "autour de 9 € le kilo pour les marques Monoprix Gourmet et Siggi's, soit entre 3 et 6 fois plus cher qu'un fromage blanc allégé" notre l'union de consommateurs.

Nous consommons assez de protéines

Certes, le skyr contient en moyenne 30 % de protéines en plus qu'un fromage blanc allégé. Mais, comme le rappelle l'UF-Que choisir, "cette spécificité est sans intérêt pour la plupart d'entre nous car la grande majorité des Français, y compris les végétariens, ingèrent largement assez de protéines".

"Notre consommation équivaut généralement à celle recommandée pour les sportifs d'endurance. Il est donc rarement utile de l'augmenter, même en cas de pratique régulière d'une activité physique", explique Claire Gaudichon, experte en nutrition et comportement alimentaire au sein de l'Institut national de recherche pour l'agriculture, l'alimentation et l'environnement (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Peut-on consommer des œufs dont la date limite de consommation est dépassée sans risques pour la santé ?
Comment savoir si on manque de vitamine C ? Les 9 signes à connaître
Voici trois desserts que vous pouvez manger sans crainte pour votre ligne
Il y a une explication scientifique à nos envies de chocolat : une nutritionniste nous la donne
Ces 6 recettes aux œufs sont déconseillés aux enfants selon une virologue