• Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Snoop Dogg : La femme qui accuse le rappeur d’agression sexuelle relance sa plainte

Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

La femme qui avait accusé Snoop Dogg d’agression sexuelle il y a trois mois avant de retirer sa plainte a finalement décidé de relancer ses poursuites.

La victime présumée, qui reste sous couvert de l’anonymat, avait déposé plainte contre le rappeur et l’un de ses associés, Don 'Magic' Juan devenu depuis pasteur, affirmant qu’ils l’avaient contrainte à leur faire une fellation en 2013. Mais en avril dernier, elle décidait finalement d’abandonner ses poursuites «sans préjudice», ce qui veut dire que la justice lui réservait le droit de relancer la procédure, ce qu’elle a fait cette semaine devant un tribunal fédéral de Los Angles.

A ce titre, Matt E.O. Finkelberg, avocat de la plaignante, affirme détenir de nouvelles informations permettant d’attester des accusations de sa cliente.

« Nous avons obtenu de nouvelles informations qui, selon nous, ajoutent une crédibilité et des corroborations significatives concernant le stratagème présumé des accusés et les actes présumés qu'ils ont commis contre ma cliente et d’autres », a-t-il affirmé au Los Angeles Times. « Nous pensons que ces nouvelles informations énoncées dans la plainte, qui incluent des détails sur ce qui serait arrivé à d'autres victimes présumées, y compris une tentative de viol contre une victime présumée par l'accusé Snoop Dogg, sont importantes et démontrent à quel point nos allégations sont sérieuses. »

Snoop Dogg n’a pas tardé à réagir par l’intermédiaire d’un porte-parole, affirmant que cette nouvelle plainte était « sans fondement » et « construite sur des mensonges et des inexactitudes » qu’il ne manquerait pas de réfuter.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles