Publicité

La SNSM appelle à la vigilance les baigneurs du Nouvel An

Se baigner dans une eau à 10° le 31 décembre ou le 1er janvier vous parait fou ? Pourtant, de nombreux aventureux relèvent ce défi chaque année en France. Mais attention, même si ces bains sont connus pour avoir des vertus pour le corps - renforcement du système immunitaire ou encore élimination des excès du réveillon - ils ne sont pas sans risques pour la santé.

Bain du Nouvel An : quels risques ?

Les principaux risques liés à une baignade dans un eau à environ 10 degrés sont l'hydrocution, liée à la brusque différence de température entre le corps et l'eau, et l'hypothermie. Cette dernière est une chute subite de la température du corps de plusieurs degrés. Les risques sont majeurs en dessous de 30 degrés : l'ensemble des fonctions vitales de l'organisme sont en danger, en particulier le système cardiovasculaire. L'hypothermie, dans les cas les plus graves, peut entrainer un coma ou un arrêt cardiaque.

Les signes qui peuvent indiquer une hypothermie (et faire alerter les secours) sont :

chair de poule et frissons ; pâleur, peau froide ; engourdissement des extrémités ; difficultés à bouger et/ou à parler ; fatigue, somnolence, voire une altération de la conscience. ...

Lire la suite