Publicité

La solidarité à la source : en quoi consiste cette mesure qui permettrait de percevoir plus facilement certaines prestations sociales ?

"Ce qui me rend dingue, ce qui m'énerve, c'est qu'il y a beaucoup de Français qui ont droit à des aides et qui ne les demandent pas", a regretté le Premier ministre Gabriel Attal sur France 2, dans l'émission L’Événement, jeudi 8 février 2024. Et pour cause, actuellement, le taux de non-recours aux aides sociales est estimé à 35 % pour le RSA et à 53 % pour la prime d’activité, détaille BFMTV. Nommé chef du gouvernement il y a un mois, Gabriel Attal a ainsi insisté sur son engagement envers le principe de "solidarité à la source". Pour cela, il souhaite simplifier les démarches des bénéficiaires d'aides sociales. Ce système permettrait un versement automatique des prestations sociales sur le compte bancaire des bénéficiaires. "Aujourd'hui, l'État est capable de savoir combien vous gagnez pour prélever vos impôts automatiquement. S'il sait combien vous gagnez, il peut vous apporter automatiquement les aides auxquelles vous avez droit", a-t-il détaillé. L'objectif est de les informer sur leurs droits, éliminant ainsi les obstacles administratifs qui souvent dissuadent les travailleurs d'accéder à ces aides.

Ce projet, déjà soutenu par Emmanuel Macron lors de la campagne présidentielle de 2022, vise à simplifier et potentiellement automatiser les procédures pour les bénéficiaires du RSA et de la prime d'activité. Pour ce faire, Gabriel Attal a souhaité procéder progressivement. "On va permettre que, sur un certain nombre de prestations sociales, les formulaires pour le demander soient (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite