Publicité

Somalie : une femme de 24 ans touchée au clitoris par une balle perdue alors qu’elle était dans son salon

Dans les pays en proie à des conflits armés, les blessures par balle perdue ne sont pas rares. Ce qui est bien plus rare en revanche, c’est lorsqu’une de ces balles perdues atteint le clitoris.

Dans l’International Journal of Surgery Case Reports (Source 1), des médecins rapportent le cas clinique d’une jeune femme de 24 ans, vivant en Somalie, et blessée par une balle perdue au clitoris.

La Somalienne avait été transportée d’urgence à l’hôpital après qu’une balle de 2 cm de long et de 0,8 cm de diamètre, a traversé son plafond alors qu’elle était assise dans son salon. La balle a atteint sa vulve, et a endommagé son clitoris.

Aucune complication à signaler

Une fois prise en charge à l’hôpital, la jeune femme a passé un scanner, révélant la balle au niveau de la zone pelvienne. Le projectile a été retiré sous anesthésie locale, via une incision mineure, rapportent les médecins, en ajoutant qu’aucune complication n’a été observée suite à l’ablation chirurgicale de la balle. Des rendez-vous de suivi plusieurs mois après l’accident ont confirmé l’absence de complications.

Selon les médecins auteurs de ce cas clinique, les blessures par balle à la vulve sont extrêmement rares. Les principaux traumatismes vulvaires non obstétricaux, autrement dit non liés à une grossesse, découlent de blessures liées au sport,...

Lire la suite