Sophie Turner : ses révélations choc sur la bague de pureté de Joe Jonas

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

À leurs débuts, les Jonas Brothers portaient tous un anneau de pureté, symbole d’abstinence jusqu’au mariage.

À l’image des enfants stars rendus célèbres grâce à la chaîne Disney Channel, les Jonas Brothers correspondaient à l’image de garçons modèles de l’Amérique puritaine. Chemises parfaitement repassées et anneaux de pureté aux doigts, Kevin, Nick et Joe Jonas prétendaient tous n’avoir aucune relation sexuelle. Mais il semblerait que Joe Jonas n’ait pas vraiment respecté son engagement. Invitée à participer à l’émission spéciale de Netflix, « Jonas Brothers Family Roast », dans laquelle les trois frères voient leurs proches dévoiler leurs pires secrets et maladresses, Sophie Turner, l’épouse de ce dernier, s’est exprimée à ce sujet. Elle a tenu à déconstruire le mythe de cette fameuse bague de pureté, portée par son mari à l’époque.  

« Comme intention, c’était ridicule et minable »

Elle commence par rappeler le principe de la bague de pureté : « Parlons des bagues de pureté. Pour ceux d'entre vous qui ne le savent pas, les bagues de pureté sont portées pour démontrer que vous vous abstenez de relations sexuelles avant le mariage, et les frères Jonas, ils les avaient tous. » Elle poursuit : « Comme intention, c’était ridicule et minable. Mais rappelez-vous, il s’agissait de plus qu’une intention. C’était une question de foi. C’était une question de principe. Il s’agissait de prendre position et de donner l’exemple. » La star de « Game of Thrones » révèle alors que son époux était loin de...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles