Souffrez-vous du syndrome de l’infirmière ?

Le syndrome de l’infirmière touche particulièrement les femmes. Il se caractérise par le besoin inconscient et irrépressible de "sauver" ou de "réparer" l'autre, notamment dans le cadre de relations amoureuses. D'où vient cette propension démesurée à prendre soin d'autrui ? Comment s'en libérer ? Éclairages d'Aline Nativel Id Hammou, psychologue clinicienne et psychothérapeute.

Définition : qu'est-ce que le syndrome de l'infirmière ?

Le syndrome de l'infirmière se caractérise par un besoin excessif d'aider l'autre à "aller mieux". On utilise généralement ce terme dans le domaine amoureux, pour définir le comportement de certaines femmes, systématiquement attirées par des partenaires en proie à des problèmes personnels plus ou moins lourds : dépression ou troubles psychiatriques divers, problèmes familiaux, addictions, etc. Comme l'explique Aline Nativel Id Hammou :

"Ces femmes se sentent investies d'une mission : elles doivent accompagner, soutenir et réparer leurs proches en souffrance, coûte que coûte."

Syndrome de l'infirmière : il touche aussi les hommes !

Le syndrome de l'infirmière renvoie encore une image stéréotypée, selon laquelle seules les femmes sauraient faire preuve de bienveillance...

Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles