Spirothérapie : bienfaits, contre-indications et comment pratiquer

Pexesl / Mikael Blomkvist

La spirothérapie, ou thérapie par le souffle, a été mise au point par Samuel Ganes, professeur et pratiquant de longue date de yoga. Ce dernier a effectué de longs voyages en Inde, qui lui ont permis de se former auprès des meilleurs mentors de la discipline.

"La spirothérapie est largement inspirée des techniques respiratoires du yoga ou pranayamas. Il en existe une quarantaine, dont les bénéfices sont expérimentés en Inde depuis 5000 ans !". Samuel Ganes souhaite rendre accessible à tous les bienfaits pour la santé du yoga. "Le maintien de postures (asanas), sur lequel sont basés la plupart des cours, est quasi-impossible pour certaines personnes (à la suite d’une blessure, en cas de surpoids important…). Apprendre à respirer de façon contrôlée et consciente est en revanche à la portée de tous… avec un peu d’entraînement".

Réduction du stress, amélioration de la qualité du sommeil et augmentation du niveau d’énergie, sont les principaux bienfaits de la spirothérapie. "L’inspiration et la rétention poumons pleins stimulent le système nerveux sympathique, impliqué dans l’éveil et l’action. L’expiration et l’apnée poumons vides activent le système parasympathique, qui génère relaxation et relâchement musculaire. Quand l’exposition à un stress chronique surstimule le système sympathique, les pratiques de respiration contrôlée permettent de rétablir l’équilibre nerveux et de diminuer les tensions. Elles réduisent aussi le taux des hormones du stress". Des chercheurs américains viennent (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite