Stranger Things : Noah Schnapp confirme l’orientation sexuelle de Will

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
© Netflix
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

La saison 4 de « Stranger Things » est disponible en intégralité sur Netflix depuis le 1er juillet.

Le mystère planait depuis plusieurs saisons. Contrairement à tous les autres personnages de « Stranger Things », dont ses trois meilleurs amis, Mike, Dustin et Lucas, Will Byers (Noah Schnapp) n’a pas eu le droit à un développement amoureux. 
Après la troisième saison dans laquelle Lucas est avec Max, Mike avec Eleven et Dustin avec Suzie, ce silence commençait à interroger. Les fans ont donc eu leur théorie : et si Will était gay ? Et peut-être aussi amoureux de Mike. Il faut dire que plusieurs détails ont mis la puce à l’oreille.

À lire aussi >> « Stranger Things » saison 4 : l’interview express de Noah Schnapp et Priah Ferguson (Will et Erica)

La question a enfin, bien que brièvement, été abordée dans l’épisode final de la saison 4. La scène est d’ailleurs déchirante. À l’arrière du van conduit par son grand frère Jonathan, Will avoue, à sa manière, à son meilleur ami Mike qu’il l’aime. Des centaines de « memes » ont rapidement afflué sur les réseaux sociaux, reprenant l'image où Will regarde par la fenêtre et fond en larmes.

« Il est clair qu’il est amoureux de Mike »

En mai, après la sortie du volume 1 de cette saison 4, Noah Schnapp a encore laissé planer le doute concernant l’orientation sexuelle de son personnage. Il estimait que les téléspectateurs étaient libres d’interpréter cela eux-mêmes. Interrogé par « Variety », le 14 juillet, il a enfin donné la réponse que les fans attendaient : « Il...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles