Y a-t-il des méduses sur la plage que vous fréquentez ? L’astuce pour le savoir

Aurélie, Physalie, Pélagie… Elles n'ont de sympathique que leurs noms ! Chaque été, les méduses sont la hantise des vacanciers. La présence de ces cnidaires, aux filaments urticants, rend la baignade difficile. Avec la hausse des températures, elles se développent le long du littoral, affectionnant particulièrement les bords de plage. Et elles ne se cantonnent plus aux eaux chaudes de la mer Méditerranée, même si elles y font souvent l’actualité. Dernièrement, plus de 80 nageurs du défi Monte Cristo, à Marseille, ont ainsi été piqués ! Mais les années passant, elles remontent aussi le long de la côte Atlantique jusqu'à la Manche. Certaines sont responsables de piqûres, semblables à une décharge électrique, qui donnent ensuite la sensation d’une vive brûlure.

Pour y échapper, on peut désormais se fier aux prévisions fournies par certains sites, comme Meduseo.com ou Meduse.acri.fr, sorte de météo des mers. Leurs cartes permettent de savoir quelles sont les plages infestées de méduses. Elles les recensent partout en France, mais aussi le long des côtes espagnoles, portugaises, italiennes (et même australiennes !). En quelques clics, on peut visualiser la région dans laquelle on a élu domicile pour ses vacances et un code couleur donne la tendance, à l’instar des drapeaux sur les plages concernant la baignade. Selon les sites, les couleurs (du jaune au rouge) mentionnent la prolifération (très faible, faible ou forte) ou la date à laquelle les animaux ont été récemment repérés (dernières (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles