Takotsubo : définition, causes, symptômes et traitement du syndrome du cœur brisé

L'appellation "syndrome du coeur brisé" peut sembler étonnante de prime abord mais qui illustre bien le mécanisme à l'œuvre dans ce syndrome consécutif à un choc émotionnel intense : le décès d’un proche, une dispute avec l’être aimé, une agression, n’importe quel événement suffisamment choquant pour provoquer une réaction physique extrêmement importante et avoir un retentissement sur le coeur, nous allons y revenir en détails.

Il a été décrit pour la première fois en 1990 par un médecin japonais, le Dr Hikaru Sato. Ce dernier avait alors décrit le cas de plusieurs patients dont les symptômes étaient très similaires à ceux de l’infarctus du myocarde, mais sans signes lors de la coronarographie et sans anomalies de cinétique pariétale détectables par échocardiographie. On pense alors que ce syndrome ne concerne que la population asiatique, avant que d’autres cas soient documentés en Europe et aux États-Unis. Selon les chiffres de la Société française de cardiologie, 3000 personnes seraient victimes de ce syndrome chaque année en France, avec une incidence estimée à 1/36 000 dans la population générale. Et si le syndrome peut toucher les hommes comme les femmes, on observe toutefois une nette prévalence chez les femmes ménopausées.

En japonais “Tako Tsubo” signifie “piège à pieuvre”, un vase en terre cuite utilisé au Japon pour pêcher la pieuvre. Sa forme arrondie à la base et resserrée au niveau du col est assez semblable à celle du ventricule gauche en systole. Le syndrome de Tako (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles