Taxe abri de jardin 2021 : qui doit la payer ? Combien ?

·1 min de lecture

La taxe « abri de jardin », également appelée « taxe d’aménagement », concerne toutes les constructions extérieures à notre logement. Sont en autres concernés les garages, granges ou encore les cabanes. Cependant, tout le monde n’est pas concerné par cet impôt. Qui doit payer la taxe "abri de jardin" ? Combien ? Réponses.

Suis-je concerné(e) par la taxi abri de jardin ?

Plusieurs paramètres sont à prendre en compte lors de la construction d’un espace extérieur à l'habitat. En effet, ne sont concernés par cet impôt que les surfaces supérieures à 5m2, avec des hauteurs sous plafond supérieures ou égales à 1,8 mètres. Pas de distinctions pour les abris de jardin démontables. Seuls les bâtiments non clos ne sont pas soumis à cette taxe, mais peuvent être exposés à un montant forfaitaire en fonction de son emplacement.

Comment échapper à la taxe "abri de jardin" ? Découvrez l'astuce !

Taxe abri de jardin : quel est le montant à payer ?

Entrée en vigueur le 1 mars 2011, le montant forfaitaire de la taxe « abri de jardin » est révisable chaque année. Par mètre carré de taxe abri de jardin, la valeur taxable s’élève ainsi à 767€. Elle est calculée en multipliant la surface en mètres carrés par le tarif forfaitaire et le taux fixés par la ville et le département. En Île de France, ce montant atteint les 870€. Le règlement s’effectue le 14ème mois suivant la délivrance de l’autorisation d’urbanisme, puis au 26e mois.

A lire également :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles