Publicité

"Je t'envoie tout mon amour" : Isild Le Besco soutient Judith Chemla, victime de violences

"Je t'envoie tout mon amour" : Isild Le Besco soutient Judith Chemla, victime de violences - BestImage, BORDE-MOREAU / BESTIMAGE
"Je t'envoie tout mon amour" : Isild Le Besco soutient Judith Chemla, victime de violences - BestImage, BORDE-MOREAU / BESTIMAGE

Bouleversante sororité : l'actrice Isild le Besco, qui a libéré la parole à propos de Benoît Jacquot, qu'elle accuse de violences présumées, a tenu à soutenir Judith Chemla, victime de violences conjugales. Une prise de parole pleine d'émotion.

Quand deux femmes se soutiennent mutuellement. Dans son livre Notre silence nous a laissées seules, l'actrice Judith Chemla (D'argent et de sang, Engrenages, Le sens de la fête) témoigne des violences conjugales, aussi bien physiques que psychologiques, vécues auprès de son ex compagnon. Coups, pressions, hurlements... "Je ne sais plus si je me tais, si je fais face, si je continue à parler, si je hurle aussi, je me souviens juste de sa main lourde qui s'abat sur mon visage. Silence. Désespoir", écrit-elle notamment en ces pages.

Une lecture qui bouleverse. Une consoeur comédienne le démontre : Isild le Besco. La soeur de Maiwenn le Besco, également réalisatrice, peut elle aussi témoigner de violences vécues. Prenant la suite de l'appel de Judith Godrèche, elle accuse le cinéaste Benoît Jacquot et dénonce une relation d'emprise, initiée alors qu'elle n'avait que 16 ans et le cinéaste... 52. Isild Le Besco est donc très émue quand elle lit le témoignage de Judith Chemla.

Sur Instagram, elle en parle, avec une voix qui semble encore bouleversée : "Je viens de terminer ce livre. Ca me laisse sans voix, tout ce que tu as traversé, et ce qu'on traverse... Etre ainsi objectivée ! Mais aussi, toutes les années d'énergie qu'on peut dédier, à se défendre..."

"Il faut que la parole des femmes se libère !"

Et Isild le Besco de poursuivre, sur le même ton, à l'adresse de sa consoeur comédienne : "Les procédures,...

Lire la suite


À lire aussi

Nora Hamzawi refuse de défendre le dernier Jacques Doillon : elle s'explique
Christine Angot se dévoile dans ce documentaire poignant sur le fléau de l'inceste
Faire la promo du prochain Benoît Jacquot ? Guillaume Canet refuse