The Crown : voici pourquoi le prince Philip a failli porter plainte contre Netflix

©News Licensing/ABACA

Alors que la saison 5 de « The Crown » intéresse toujours plus d’abonnés Netflix, un historien a révélé au « Sunday Times » qu’avant son décès, le prince Philip a envisagé d’attaquer la plateforme en justice. Explications.

Interviewé par le journal « The Sunday Times », Hugo Vickers, un historien spécialiste de la famille royale britannique, a révélé que le prince Philip a envisagé, quelques années avant son décès survenu en 2021, de porter plainte contre Netflix. Selon lui, le duc d’Édimbourg se serait entretenu avec des avocats du cabinet « Farrer & Co » après s’être senti profondément « blessé et bouleversé » par le portrait que l’on dresse de lui dans le neuvième épisode de la deuxième saison de la série « The Crown ».

« Je sais que le prince Philip a consulté son avocat à ce sujet, pour demander "Que puis-je faire ?" » a expliqué Hugo Vickers au « Sunday Times » avant de poursuivre : « Il était très contrarié par la façon dont cela a été dépeint. Il était humain. Il pouvait être blessé comme n'importe qui d'autre. »

 

Philip, responsable de la mort de sa sœur ?

 

Diffusé en 2017, ce fameux épisode, intitulé « Pater familias », met en scène le jeune Philip dans son internat, en Écosse. À travers ces images, les scénaristes de la série nous font comprendre que si l’adolescent n’avait pas eu de problèmes de discipline à l’école, sa très chère sœur, Cécile de Grèce, n’aurait jamais eu à le rejoindre au Royaume-Uni et n’aurait, par conséquent, jamais été victime du crash d’avion qui a causé sa mort. Cet incident s’est produit en 1937, à Ostende, en Belgique. La princesse voyageait alors avec son mari, le...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi