« The Last of Us » : le champignon zombie de la série existe, mais est-il vraiment dangereux ?

©Liane Hentscher/HBO

La nouvelle série à succès HBO s’est inspirée d’un champignon bien réel pour imaginer ses zombies. Cette espèce, appelée cordyceps, est-elle dangereuse pour l’homme ?

« The Last of Us », la dernière série HBO inspirée d’un jeu vidéo apocalyptique, met en scène des zombies infectés par un mystérieux champignon, appelé « cordyceps ». Diffusée sur Prime Video depuis le 16 janvier, elle est portée par le duo Pedro Pascal-Bella Ramsey.

Lire aussi >> All of Us Are Dead : les zombies, expression de nos peurs les plus profondes

La scène d’ouverture indique que dans le futur, certains parasites fongiques pourraient coloniser le monde en prenant racine dans l’organisme humain. On s’en doute, des années plus tard, la montée des températures a rendu possible cette prophétie. Le monde tombe alors sous le contrôle du cordyceps, qui transforme la plupart des humains en zombies.

Un champignon meurtrier… pour les insectes

Une scène d’autant plus terrifiante que ce champignon existe bel et bien. Et si la planète prenait encore quelques degrés, serions-nous tous·tes tranformé·e·s en zombie enragé ? Rassurez-vous, le cordyceps est plus dangereux pour les insectes que pour l’homme.

Les créateurs de la série se sont inspirés d’un documentaire de la « BBC », qui explique le comportement de cette espèce pathogène. Le cordyceps contamine surtout les fourmis et les araignées, en les infectant grâce à ses spores, puis en prenant le contrôle de leur système musculaire. Après avoir grandi dans leur organisme, il inhibe entièrement leur liberté de mouvement et peut même les guider à un endroit...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi