Timothée Chalamet imagine un sweatshirt pour soutenir les femmes afghanes

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

L’acteur franco-américain se lance dans la mode pour la bonne cause.

Son statut d’icône de mode, il le rafle aux Golden Globes de 2018, lorsqu’il foule le tapis rouge vêtu d’un pantalon noir à pinces, une blouse mao et, surtout, d’un harnais pailleté signé Virgil Abloh pour Louis Vuitton. Depuis, Timothée Chalamet ne cesse de nous régaler de looks toujours plus pointus les uns que les autres. On pense notamment à son costume immaculé signé Haider Ackermann au Met Gala 2021, son sweatshirt à capuche griffé de sequins pour la première du film « The King », son costume fleuri Alexander McQueen pour la première de « Beautiful Boy » ou son total look paillettes pour la première du film « Dune » à la Mostra de Venise de 2021. Un style de tapis rouge singulier qui défie les normes et qui s’oppose à son style effortless du quotidien. À la ville, l’acteur franco-américain mise tout sur le confort, jogging, t-shirt large et casquette faisant partie de ses indispensables mode.

Timothée Chalamet l’a bien compris : la mode est un moyen de faire passer des messages. Alors pourquoi ne pas aller plus loin et utiliser sa notoriété pour venir en aide à celles et ceux qui en ont besoin ? Fin décembre, l’acteur et Haider Ackermann, son designer fétiche, ont dévoilé sur Instagram le fruit de leur collaboration inédite : un sweatshirt blanc griffé du visage d’un enfant afghan telle une tache de peinture bleue dont l’intégralité des bénéfices sera reversée à la lutte pour le droit des femmes en...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles