« Tirailleurs » avec Omar Sy : quatre figurants menacés d’expulsion

© Marie-Clémence David 2022 - Unité - Korokoro - Gaumont - France 3 Cinéma - Mille Soleils - Sypossible Africa

En salle depuis le 4 janvier, « Tirailleurs » de Mathieu Vadepied met en scène l’enrôlement de soldats africains dans l’armée française pendant la Première Guerre mondiale. Quatre figurants, ayant participé au tournage dans les Ardennes, en 2021, sont menacés d’expulsion.

Depuis sa sortie au cinéma, le 4 janvier, « Tirailleurs » de Mathieu Vadepied, attire le public. Le long-métrage se hisse à la deuxième place du box-office français derrière « Avatar : La Voie de l’eau » avec 387 000 entrées pour la première semaine.

Figurants pendant le tournage en 2021

Mais une ombre au tableau est apparue il y a quelques jours. « Le Parisien » affirme que quatre figurants, originaires d’Afrique, installés dans l’Est de la France depuis plusieurs années (entre trois et cinq ans), sont menacés d’expulsion. Ils sont visés par une obligation de quitter le territoire français (OQTF), a informé l’antenne local du Réseau éducation sans frontières (RESF). Tous les quatre sont apparus dans des petits rôles de figurants au moment du tournage en 2021, dans les Ardennes, où ils sont domiciliés.
Le collectif local RESF s’est exprimé sur les réseaux sociaux avant les fêtes de fin d’année. « Seydou. Descendant de tirailleurs, figurant dans le film “Tirailleurs”… et maintenant menacé d’expulsion », peut-on lire.

Dans un communiqué relayé par plusieurs médias, RESF écrit : « Tragique ironie de l’histoire, et de l’Histoire : ceux, qui par leur participation au film avaient permis de rappeler l’ingratitude de la République française vis-à-vis de ceux qui ont dû combattre pour elle, sont aujourd’hui les victimes de ce qu’on peut considérer comme une autre forme d’ingratitude. »

Des diplômes...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi