Tom Hanks révèle sa scène la plus épuisante à tourner

Tom Hanks at A Man Called Otto screening in New York - Getty - January 2023
Tom Hanks at A Man Called Otto screening in New York - Getty - January 2023


La scène la plus « épuisante » de Tom Hanks a été de mettre le chien de ‘Turner et Hooch’ dans son collier ou de l'attacher dans la voiture.
L'acteur de 66 ans a joué dans la comédie policière américaine de 1989 aux côtés de Beasley le chien dans le rôle des personnages éponymes, et il a affirmé que son « corps était réduit en bouillie » à la fin des prises répétées pour attacher le chien.
Lorsqu'on lui a demandé quel était le plan le plus difficile à filmer, il a répondu : « La scène où je mets le chien en collier, dans une voiture, ou attaché à une voiture, c'était... Eh bien, revenez en arrière et regardez-la. C'était la chose la plus physique, la plus épuisante, la plus longue. Et parce que cela ne pouvait se produire que dans le monde réel, il n'y a pas un seul moment de CGI, pas un seul moment de cascadeur impliqué. Il n'y avait que moi et Beasley, le chien qui jouait le rôle de Hooch à l'époque, et il y avait des caméras fixes, de multiples versions du film. »
Plus de trois décennies plus tard, la star de ‘Sleepless in Seattle’ a encore des « souvenirs tactiles » de la difficulté du tournage.
Hanks a ajouté à Collider : « Et ce qui était épuisant dans tout ça, c'est qu'il n'y avait que moi et ce chien à chaque étape du processus. Cela s'est passé en temps réel, et pendant plusieurs heures, et mon corps a été battu jusqu'à la moelle quand nous sommes arrivés à la fin, et il était aussi plein d'énergie tout le temps. Je devais être pétrifié par ce chien en même temps que je commandais ce chien. Je ne sais pas pourquoi. En quelle année a-t-on tourné ce film ? Je vais vous dire, c'était il y a 33 ans, et pourtant j'ai encore des souvenirs tactiles de la difficulté à obtenir ce plan. »