Adrien Cachot (Top Chef) : la production pensait qu'il serait détesté

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·3 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
© Capture d'écran M6
Adrien Cachot est l'un des candidats les plus appréciés de l'histoire de Top Chef. © Capture d'écran M6

Bonne nouvelle pour les fans de "Top Chef" : un candidat culte fait son grand retour dans l'émission ce mercredi 13 avril 2022. Adrien Cachot a marqué l'édition 2020 de l'émission, et pourtant, la production n'était pas certaine qu'il serait très apprécié du public.

Dans toute l'histoire de "Top Chef", peu de candidats ont été aussi populaires qu'Adrien Cachot, à l'exception peut-être de Jean Imbert et Norbert Tarayre. Cuisinier au sein de l'équipe de Paul Pairet en 2020, souvent comparé à Claude de "Koh-Lanta", il n'avait pas remporté la finale, mais définitivement le coeur des Français. Et pourtant, ce n'était pas gagné d'avance.

Vidéo. Top Chef : Glenn Viel refuse une requête, Paul Pairet obligé de s'y coller... Philippe Etchebest balance !

Un profil particulier qui inquiétait la production

Chaque année au sein de "Top Chef", il y a des candidats rapidement épinglés par le public pour leur capacité à énerver, ou encore pour leur ego surdimensionné. Ou bien tout simplement parce qu'ils sont désagréables. Et la production était persuadée qu'Adrien Cachot se rangerait dans cette dernière catégorie. Dans un entretien accordé au Monde, le cuisinier le confirme : "Je ne m’attendais pas à cette cote de sympathie." Et la production non plus : "Elle pensait que j’allais être détesté, catégorisé parisien."

Pourquoi ? À cause du flegme du chef, qui peut facilement lui donner un côté blasé. Mais aussi en raison de son attitude nonchalante : "Tout ça parce qu’on m’a demandé de sourire, et que je n’ai pas souri. Parce qu’on m’a dit de dire “vous” à Paul Pairet [chef 3 étoiles] et que je ne l’ai pas fait parce qu’il me tutoyait." Au final, c'est justement ce côté "je-m'en-foutiste" qui a séduit le public, et ce dès la première épreuve. En s'absentant des cuisines pour aller aux toilettes juste au moment où les juges se rendaient à sa station, il a marqué les esprits.

Les excuses de la production à Adrien Cachot

Au final, face à la popularité incroyable du candidat, la production de "Top Chef" n'a pas eu trop le choix : "La production s'est excusée de m'avoir jugé hautain", confirme-t-il. Car même s'il s'est finalement incliné face à David Galienne, chef très peu apprécié par les téléspectateurs lors de la diffusion de l'émission, la popularité d'Adrien Cachot n'a pas cessé de grandir après la diffusion.

Outre sa capacité à surprendre avec des recettes improbables réalisées avec des techniques méconnues, le finaliste de "Top Chef" remporte aujourd'hui un franc succès en assurant la résidence du Perchoir dans le 20ème arrondissement de Paris. "Il y a des gens qui se déplacent de loin pour venir. Je fais les choses avec beaucoup de sérieux, et je considère qu'en cuisine, l'important est de s'améliorer chaque jour", a-t-il confié au Figaro. Son livre de cuisine intitulé Hors Piste a également été un franc succès. Comme quoi, gagner "Top Chef" n'est pas toujours nécessaire pour faire une belle carrière.

À LIRE AUSSI

>> Adrien Cachot devient le chef du "Perchoir Ménilmontant" à Paris

>> Ce que vaut (vraiment) la cuisine d’Adrien Cachot, finaliste de « Top Chef 2020 »

>> Adrien Cachot : "Top Chef est plus du plaisir qu’une réelle source de stress" (M6)

À voir également : Adrien Cachot (Top Chef) : "c'est hyper intense", ce film sur un plat japonais qui fait saliver le cuisinier à coup sûr

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles