Tourisme durable : nos conseils pour des vacances écoresponsables

A l’heure où le secteur du tourisme retrouve des couleurs et où nous sommes tous animés d’une forte envie de changer d’air, beaucoup ont également conscience que vacances et voyages sont des facteurs non négligeables d’émissions de gaz à effet de serre. Alors, pour limiter cet impact, si on optait pour des escapades et des hébergements engagés dans une démarche écoresponsable ? Pour les identifier, on repère les labels et les mentions fiables décernés aux tour-opérateurs, campings, chambres d’hôtes, locations, hôtels, etc.

Garantir une gestion optimale de l’énergie, de l’eau et des déchets, et viser à la neutralité carbone, tels sont les critères essentiels pris en compte par le label la Clef Verte, créé par le réseau international des Fondations pour l’éducation à l’environnement, géré en France par l’association Teragir. Cette mention distingue tout type d’hébergement : campings, gîtes, chambres d’hôtes, auberges de jeunesse, hôtels… Les établissements labellisés doivent également privilégier des achats responsables (alimentation, produits d’entretien et de jardinage...) et proposer à leur clientèle un éventail d’activités "nature". Au total, 3.200 établissements implantés dans 65 pays, dont près de 650 en France, bénéficient aujourd’hui de ce label (Laclefverte.org).

Et aussi. Très exigeant, et reposant sur plus de soixante critères portant sur la réduction des consommations d’eau et d’énergie, ainsi que la promotion des transports écologiques et le "management environnemental", (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles