Publicité

La tribune de Xavier Bertrand pour inscrire l'IVG dans la Constitution : « Nous ne sécuriserons jamais assez les droits des femmes »

Xavier Bertrand prend la plume, pour ELLE, afin d'appeler les Sénateurs LR à voter la loi constitutionnelle autour de l'IVG.

« La marche vers l’égalité entre les femmes et les hommes, celle que Stendhal appelait la marque la plus sûre de la civilisation, est récente et fragile. Et partout autour de nous, et pas seulement aux États-Unis, plane la menace de régressions dans les droits des femmes – à commencer par celui de la liberté à disposer de leur corps. Certes, la loi Veil a maintenant 50 ans, mais est-ce pour autant la fin de l’Histoire ? Le droit à l’avortement connaît encore des restrictions dans de nombreux pays européens, il n'est établi en Irlande que depuis 6 ans, il n'est toujours pas autorisé à Malte, et demeure interdit en Andorre… pays dont le président de la République est coprince. Nous voyons bien combien la montée des intégrismes religieux, quels qu’ils soient, des régimes autoritaires et illibéraux, porteurs d’une image passéiste de la femme, menace ces droits.

Personne, en responsabilité, ne peut affirmer que la France est à l’abri de ce type de menaces – même si, à titre personnel, je mettrai toute mon énergie pour les éviter. Alors il me paraît totalement hors de propos de refuser l’inscription du droit à l’ IVG dans la Constitution au motif qu’il n’y aurait pas de danger immédiat – je pense à l’avenir de mes filles et je ne veux prendre aucun risque. Il me paraît hors de propos de prétendre qu’il n’y a pas de consensus, lorsque 86 % des Français – et surtout 90 % des Françaises – souhaite la...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi