Trouble alimentaire : définition, symptômes, test, qui consulter, traitement

Pexels/Andrea Piacquadio

Généralement, les troubles alimentaires surviennent durant l’adolescence, ou au commencement de la vie d’adulte, et concernent préférentiellement les femmes, selon la Fondation pour la recherche médicale. Parfois difficiles à identifier, ils impliquent des habitudes alimentaires inhabituelles et un rapport anormal à l’image corporelle et au poids. Trois TCA sont particulièrement connus, à savoir l’anorexie mentale, la boulimie et l’hyperphagie boulimique, mais il en existe d’autres formes. Il est essentiel de sensibiliser la population à ces troubles, de les dépister tôt, et d’offrir aux personnes concernées une prise en charge pluridisciplinaire personnalisée.

Les troubles du comportement alimentaire sont des pathologies qui impliquent des pratiques alimentaires inhabituelles, ainsi qu’une profonde souffrance psychique. En France, ces troubles pourraient affecter une personne sur 10, et s’accompagner de comorbidités dans près de 70 % des cas (troubles de l’humeur, addictions, automutilations, troubles anxieux) d’après Inicea. Les individus qui en souffrent ont un rapport anormal à l’alimentation, à leur image corporelle, et à leur poids, qui peut occasionner de graves complications. Les TCA sont multifactoriels, variés, et parfois difficiles à diagnostiquer. Ils apparaissent le plus souvent au cours de la puberté, ou au début de la vie d’adulte, et affectent plus les femmes que les hommes. Le manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux, ou DSM-V, paru en 2014, propose (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite