Tuerie de Chevaline : qui était Sylvain Mollier, le cycliste retrouvé mort près de la famille al-Hilli ?

C'est un drame qui, presque dix ans plus tard, reste dans les mémoires. Mercredi 5 septembre 2012, sur un parking situé au bout d'une route forestière en Savoie, à la limite de la commune de Chevaline, les corps de trois personnes, appartenant tous à la même famille, ont été retrouvés. L'enquête sur la Tuerie de Chevaline commence. Les gendarmes ont découvert qu'il s'agissait des membres de la famille al-Hilli, des touristes britanniques d'origine irakienne. Ils étaient en vacances dans la région au moment du drame. Sur place, leur voiture a été retrouvée criblée de balles. Le père, la mère et la grand-mère ont été abattus par un ou plusieurs tueurs. À ce stade de l'enquête, personne ne sait qui est à l'origine de cette tuerie. Si les deux fillettes du couple al-Hilli, alors âgées de 4 et 7 ans, ont miraculeusement survécu, un cycliste a également été tué alors qu'il arrivait à vélo sur le parking du Martinet. Son nom : Sylvain Mollier.

Dans son édition du 4 août 2022, le magazine Society s'est intéressé à la vie de ce cycliste savoyard de 45 ans, dont la présence sur le lieu du drame reste encore aujourd'hui un mystère. Au moment de sa mort, il était en congé parental. Il venait d'avoir un enfant avec sa nouvelle compagne prénommée Claire Schutz. Il l'a rencontrée en 2010 lors d'un voyage en Italie organisé par le comité d'entreprise de l'usine où il travaille, une filiale du groupe Areva à Ugine, petite ville de Savoie dont il était originaire. "Enfant, il a pratiqué le rugby (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles