Urticaire solaire : les symptômes à reconnaître et les traitements adaptés

UNSPLASH

L’urticaire solaire est une dermatose qui survient seulement quelques minutes après l’exposition au soleil. L’urticaire peut durer quelques minutes voire quelques heures. Les personnes peuvent être sensibles et faire de l’urticaire solaire durant une longue période, parfois indéfiniment.

L’urticaire est une allergie de la peau. Cependant, la cause est encore mal connue. Elle touche plus souvent les femmes (trois femmes pour un homme) et généralement les personnes âgées entre 30 et 50 ans. On note parfois des antécédents d’eczema atopique personnel ou dans la famille. Certaines personnes développant de l’urticaire solaire ont déjà eu des antécédents de lucite.

L’eczema atopique est une maladie cutanée prurigineuse (provoquant des démangeaisons) chronique, évoluant par poussées. Il touche principalement les nourrissons et les enfants mais peut persister à l'adolescence et à l'âge adulte.

La lucite, quant à elle, désigne couramment ce que l’on appelle « allergie au soleil ». Il existe deux types de lucites : la lucite bénigne et la lucite polymorphe. La première touche environ 20% de la population avec une prévalence chez les femmes à la peau blanche. Elle se manifeste par des petits boutons rouges-rosés, ou des plaques rouges épaisses qui apparaissent sur les zones de peau exposées. La réaction provoque souvent des démangeaisons. La lucite polymorphe est beaucoup plus rare, la lucite polymorphe apparaît le lendemain d’une exposition solaire modérée et dure généralement du début du (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite