Publicité

Comment va s'organiser la monarchie anglaise face à la maladie de Charles III ?

Diagnostiqué d’un cancer, Charles III pourra compter sur le soutien de ses proches pour l’épauler.

La famille royale est au cœur des préoccupations. Tandis que Kate Middleton poursuit sa convalescence à Adelaide Cottage après « une intervention chirurgicale abdominale programmée », le roi Charles III doit lui aussi faire face à des problèmes de santé. Hospitalisé il y a deux semaines pour une intervention au niveau de la prostate, le souverain a été diagnostiqué d’une « forme de cancer », a annoncé le palais de Buckingham ce lundi 5 février. Et si la monarchie se veut rassurante sur l’état de santé du roi, ce dernier va connaître quelques changements dans son emploi du temps. « Il est probable que dans les trois mois qui viennent, on ne voit pas Charles III en public », nous a notamment indiqué la spécialiste en royauté et auteure de la newsletter « Marguerite », Isabelle Rivère.

Lire aussi > Mariage royal : le roi Charles III et Camilla, les amants terribles

Une période loin des projecteurs qui n’empêchera néanmoins pas Charles III de poursuivre ses autres obligations royales. « Quand on est monarque de Grande-Bretagne, on a aussi un travail de bureau, qui représente une somme d’heures assez considérable. Notamment la consultation quotidienne de tous les documents officiels du parlement, du gouvernement britannique et de tous les gouvernements des pays du Commonwealth. Charles III a aussi annoncé qu’il maintiendrait ses audiences hebdomadaires avec son Premier ministre », précise Isabelle Rivère.

Un souverain épaulé par...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi