Connaissez-vous le "Veganuary", l'initiative qui incite à essayer le véganisme en janvier ?

Wassila Djellouli
Journaliste lifestyle
Crédit Getty

On connaissait le “Dry January”, voici maintenant le... “Veganuary”. Alors que la première initiative invite à stopper sa consommation d'alcool en janvier, la seconde incite à adopter un régime vegan tout au long du même mois. Toutes deux ont un point commun : celui de conquérir peu à peu le monde entier.

Quel meilleur moment que le premier mois de l'année pour prendre de bonnes résolutions ? Comme celle de se mettre au véganisme par exemple. Bannissant les matières d'origine animale, comme le poisson, la viande, les œufs et les produits de la ruche, ce régime a pour avantages de prévenir la souffrance animale et de contribuer à la préservation de l'environnement. Bien que les avis de spécialistes diffèrent à ce sujet, beaucoup prônent ses multiples bienfaits sur la santé.

Avis aux plus motivés : après le “Dry January”, vous pouvez vous lancer dans un autre défi qui a tout d’abord vu le jour en Angleterre : le “Veganuary” ! Qu’est-ce que c’est ? Ni plus ni moins qu’une sorte d'initiation pour devenir vegan dès le 1er jour de l’année et durant tout le mois de janvier.

Veganuary a déjà inspiré un demi-million de personnes

Lancé en 2014, le défi semble faire de plus en plus d'adeptes en cette fin d'année 2019. Interrogé par le Guardian, Toni Vernelli - responsable international des communications et du marketing du concept - a déclaré le chiffre de 102 000 inscriptions au 15 décembre, soit une hausse de 127% par rapport à l'an dernier. Depuis sa création, Veganuary a inspiré et soutenu plus d'un demi-million de personnes dans 178 pays, comme expliqué sur le site veganuary.com.

Crédit Getty

Parmi elles, quelques célébrités comme Joaquin Phoenix ou Paul McCartney, ont accepté de prêter leur image à la cause. “Si vous regardez la crise climatique ou la violence de notre système alimentaire et que vous vous sentez impuissant, en pensant ‘je souhaite qu'il y ait quelque chose que je puisse faire’, vous le pouvez. En ce moment”, déclare d'ailleurs le premier sur le site internet officiel du mouvement. Une plateforme sur lequel une personne s'enregistre toutes les 15 secondes pour participer à l'édition 2020. Preuve que la campagne qui tente de faire de nouveaux adeptes, notamment en Allemagne, aux États-Unis et au Chili, porte ses fruits.

A LIRE AUSSI

Ces stars qui sont devenues vegan ou végétariennes

Une Youtubeuse vegan annonce qu’elle devient carnivore… Et ça ne passe pas

Le top 10 des villes de France les plus "veggie-friendly" en 2019