Publicité

Violences sexuelles dans le cinéma : Judith Godrèche bientôt entendue au Sénat

L’actrice Judith Godrèche a libéré la parole sur les violences sexuelles au sein du cinéma français. Elle sera entendue par le Sénat le 29 février.

Une parole qui compte désormais. Judith Godrèche, qui a porté plainte contre les réalisateurs Benoît Jacquot et Jacques Doillon pour des violences sexuelles et physiques qui remonteraient à son adolescence, sera entendue au Sénat jeudi 29 février. L'actrice de 51 ans doit être entendue à partir de 9 heures par la délégation aux droits des femmes et à l'égalité des chances entre les hommes et les femmes, selon l'institution. L'audition sera retransmise sur Public Sénat.

« Entendre son témoignage est important »

La présidente de la délégation et sénatrice centriste Dominique Vérien s’est expliquée sur ce choix d’entendre Judith Godrèche au sujet des violences sexuelles.  « Entendre son témoignage est important, car les membres de la délégation travaillent pour que les situations de violence sur mineurs qu'elle décrit n'arrivent plus et soient sanctionnées », a-t-elle déclaré sur la chaîne parlementaire.

>> Lire aussiJudith Godrèche prendra la parole lors de la cérémonie des César ce vendredi

La justice a ouvert une enquête pour « viol sur mineur de 15 ans par personne ayant autorité, viol, violences par concubin, et agression sexuelle sur mineur de plus de 15 ans par personne ayant autorité ». L’enquête a été confiée à la Brigade de protection des mineurs, et les faits auraient eu lieu entre 1986 et 1992. Depuis les révélations de Judith Godrèche, les deux grands cinéastes nient farouchement ces accusations.

En...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi