1 / 7

Visite privée : Ce 45 m2 en parait le double, voici comment !

Une tête de lit double emploi, des rangements qui filent droit, une banquette pile et face… Des ruses comme celles-ci, Romain Chauveau, de Supercraft Studio, en déploie dans chaque projet. Ici, le défi était de taille. « L’appartement avait été rénové à la va-vite, de manière basique », se souvient l’architecte d’intérieur. Première mission : ressusciter le charme de l’ancien – poutres et murs à colombage – en supprimant trois épaisseurs de plancher, un faux plafond et une cloison. « L’idée a été de traiter l’espace comme une suite d’hôtel, poursuit-il. La cuisine côté salon et la salle de bains côté chambre ont été décloisonnées. » Murs clairs, parquet en chêne blanchi et mobilier en noyer d’Amérique créent le lien entre tous les espaces. « La clé dans un petit appartement, c’est de voir grand », s’amuse-t-il. Démonstration avec la table conçue pour six personnes. La banquette généreuse pensée pour un usage recto verso : comme assise principale autour de la table, et comme canapé côté salon. Même chose dans la chambre : pour faire trôner le lit au centre de la pièce, Romain Chauveau a supprimé le conduit de la cheminée et a dessiné un meuble-penderie qui joue double jeu, tête de lit et dressing. De grandes idées avec vue plongeante sur la place Dauphine dans le 1er arrondissement parisien. Royal ! © David Ha

Visite privée : Ce 45 m2 en parait le double, voici comment !

D’un petit deux-pièces situé sur la place dauphine à paris, l’architecte d’intérieur Romain Chauveau de Supercraft Studio a fait un pied-à-terre malin et astucieux où élégance graphique et couleurs s’invitent par touches joyeusesUne tête de lit double emploi, des rangements qui filent droit, une banquette pile et face… Des ruses comme celles-ci, Romain Chauveau, de Supercraft Studio, en déploie dans chaque projet. Ici, le défi était de taille. « L’appartement avait été rénové à la va-vite, de manière basique », se souvient l’architecte d’intérieur. Première mission : ressusciter le charme de l’ancien – poutres et murs à colombage – en supprimant trois épaisseurs de plancher, un faux plafond et une cloison. « L’idée a été de traiter l’espace comme une suite d’hôtel, poursuit-il. La cuisine côté salon et la salle de bains côté chambre ont été décloisonnées. » Murs clairs, parquet en chêne blanchi et mobilier en noyer d’Amérique créent le lien entre tous les espaces. « La clé dans un petit appartement, c’est de voir grand », s’amuse-t-il. Démonstration avec la table conçue pour six personnes. La banquette généreuse pensée pour un usage recto verso : comme assise principale autour de la table, et comme canapé côté salon. Même chose dans la chambre : pour faire trôner le lit au centre de la pièce, Romain Chauveau a supprimé le conduit de la cheminée et a dessiné un meuble-penderie qui joue double jeu, tête de lit et dressing. De grandes idées avec vue plongeante sur la place Dauphine dans le 1er arrondissement parisien. Royal ! © David Ha