Vitiligo : un nouveau traitement prometteur pour repigmenter la peau bientôt disponible ?

peakSTOCK / iStock

Le vitiligo est une maladie de la peau qui concernerait 0,5% à 1% de la population mondiale, selon l'Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale (Inserm). Les personnes qui en souffrent présentent une "dépigmentation progressive de la peau", qui s'explique par la "perte des mélanocytes qui synthétisent normalement la mélanine". Mais un nouveau traitement vient d'être validé par la Food and Drug Administration (FDA), l'administration américaine des produits alimentaires et médicamenteux.

Appelé "Opzelura" (ruxolitinib), il se présente sous la forme d'une crème et été développé par la société pharmaceutique Incyte, ainsi que par plusieurs spécialistes du Centre Hospitalier Universitaire (CHU) de Nice, dont le Pr Thierry Passeron. "Les essais cliniques […] ont mis en évidence une repigmentation totale au niveau du visage chez environ un tiers des patients, après un an de traitement", assure le dermatologue dans les colonnes de Nice-Matin. Les résultats de ces tests ont été publiés dans la revue The New England Journal of Medicine.

Plus de 600 personnes atteintes de vitiligo ont été recrutées. "L'application de la crème de ruxolitinib a entraîné une plus grande repigmentation des lésions de vitiligo", précisent les chercheurs. Cependant, tous les participants n'ont pas obtenu les mêmes résultats. "Et surtout, certaines zones, notamment les mains et les pieds, sont moins bien repigmentées que d’autres. C’est au niveau du visage que les effets sont les plus importants", (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite