Dans les Vosges, Lucas, 13 ans, s’est suicidé après un harcèlement homophobe à l’école

© laurence soulez/iStock

L’adolescent, scolarisé à Golbey, dans les Vosges, était harcelé depuis des mois en raison de son homosexualité. Une enquête a été ouverte après son suicide samedi 7 janvier.

Une enquête pour harcèlement sur mineur de moins de 15 ans a été ouverte après le suicide samedi d'un adolescent de 13 ans à Golbey (Vosges), a annoncé jeudi le parquet d’Épinal.

Les proches de Lucas, scolarisé au collège Louis-Armand de Golbey, ont dénoncé dans leurs auditions « des faits de harcèlement commis par des élèves de son collège, en raison de son homosexualité, depuis plusieurs mois », a précisé le procureur de la République, Frédéric Nahon, dans un communiqué.

La famille compte porter plainte

L'enquête a été confiée au commissariat d’Épinal afin d' « établir la réalité des faits dénoncés et le lien de causalité avec le suicide », a ajouté le parquet.

Contactée par l'AFP, l'avocate de la famille, Me Catherine Faivre, a indiqué que celle-ci n'avait pas porté plainte « à ce stade »: « Nous verrons dans un second temps. La famille souhaite enterrer son fils en paix », a ajouté le conseil.

Interrogée par « RMC », Me Faivre a cependant indiqué qu’une plainte sera bien déposée. « Il y a toute une série de chaîne de responsabilités qui peuvent être recherchées et engagées si en effet les éléments d'une infraction ont été constitués. »

Le rectorat de la région académique Grand Est et l'académie de Metz-Nancy ont fait part de leur « émotion », se disant « bouleversé(s) par cet événement dramatique » et adressant leurs condoléances aux proches de l'adolescent.

Une cellule psychologique a...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi