« Quand tu écouteras cette chanson », le roman bouleversant sur Anne Frank de Lola Lafon

©Peter Dejong/AP/Sipa

Au cours d’une nuit passée au musée Anne-Frank, Lola Lafon fait résonner la voix de l’adolescente fauchée par l’histoire avec les fantômes de son propre passé. Bouleversant.

« Qu’avons-nous fait d’Anne Frank ? » Voilà la question que nous pose Lola Lafon dans son nouvel ouvrage, « Quand tu écouteras cette chanson » (éd. Stock). Publié dans la collection Ma Nuit au musée, créée par Alina Gurdiel en 2019 et à laquelle ont déjà contribué Leïla Slimani, Éric Chevillard ou Lydie Salvayre, ce livre est le premier dans lequel l'écrivaine s'autorise vraiment à dire « je ». Le 18 août 2021, elle a pris le train pour Amsterdam. À 19 heures, elle est entrée au musée Anne-Frank, son ordinateur sous le bras, pour passer la nuit dans l'Annexe où Anne, sa sœur Margot, leurs parents ainsi que quatre autres personnes vécurent plus de deux ans terrés, entre juillet 1942 et leur arrestation, le 4 août 1944. Pour comprendre comment Lola Lafon a traversé ces heures de solitude mais aussi de promiscuité avec une très jeune consœur disparue il y a près de quatre-vingts ans, nous avons embarqué avec elle, pile douze mois plus tard, direction Amsterdam. Avec ses longs cheveux blonds, ses baskets et son grand sac porté à l'épaule, la romancière a quelque chose d'éternellement juvénile. Et, comme certaines jeunes filles, dégage une puissance mystérieuse sous des abords timides. L'Annexe qu'un an plus tôt elle a arpentée en chaussettes, seule, dans la pénombre, est ce jour-là remplie de touristes (plus d'un million de visiteurs foulent chaque année le sol de la cachette de la famille Frank). Au mur : une photo d'Anne...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi