Affaire conclue - "Il n'y aurait pas deux clans ?", "Les autres sont gênés" : les twittos croient deviner une mauvaise entente entre certains acheteurs

·3 min de lecture
Capture France 2 direct/Affaire conclue
Capture France 2 direct/Affaire conclue

Y aurait-il de l'eau dans le gaz entre certains acheteurs d'Affaire conclue ? C'est en tout cas ce qu'ont cru remarquer des twittos, qui commentaient ce lundi 25 avril 2022 l'émission de France 2. La recrue belge Aurore Morisse connaîtrait selon eux des petites difficultés d'intégration.

Comme chaque jour, les téléspectateurs de France 2 ont eu droit ce lundi 25 avril 2022 à deux épisodes successifs de l'émission de Sophie Davant, Affaire conclue. Deux émissions qui avaient en commun la vente de beaux objets, mais aussi la présence de l'acheteuse belge Aurore Morisse, qui apparaît dans l'émission depuis près d'un an. Dès ses premières participations, la marchande d'arts vivant à Liège n'est pas passée inaperçue : en cause, son physique avantageux qui lui permet d'être en parallèle mannequin, mais aussi une personnalité flamboyante.

Loin d'être intimidée par les acheteurs historiques de l'émission, Aurore Morisse n'hésite pas à prendre sa place, se déplacer beaucoup, s'emparer des objets en premier etc, quitte à agacer sur twitter. Certains internautes considèrent en effet que la Belge rousse a tendance à en faire beaucoup. Ses blagues et remarques à l'adresse des anonymes qui viennent vendre leurs objets sont également parfois mal perçues.

Mais quelques-uns d'entre eux sont persuadés de ne pas être les seuls à ne pas apprécier son attitude. Les internautes les plus observateurs ont cru percevoir à plusieurs reprises de l'agacement chez certains de ses camarades. Ainsi, alors qu'elle s'est précipitée pour toucher un miroir triptyque apporté par un vendeur ce lundi 25 avril, Aurore Morisse s'est immédiatement fait reprendre par Stéphane Vanhandenhoven, son compatriote belge. "Moi j'y toucherais pas trop !" a-t-il lancé à distance, stoppant la jeune femme dans son élan. Lors d'une autre enchère, la Belge a taquiné son camarade Djamel Bentenah qui faisait remarquer un éclat sur une sculpture en bronze. "Si tu ne fais pas d'enchères, tu ne fais pas de commentaires !", lui a-t-elle lancé. Une sortie qui a poussé l'acheteur à se justifier, avant que ses amies Caroline Pons et Anne-Catherine Verwaerde ne volent à son secours prouvant-là leur parti pris pour l'antiquaire.

Dans le premier épisode, la réaction des acheteurs face à une réflexion d'Aurore, a également pu laisser penser qu'ils n'étaient pas en phase avec elle : alors qu'une vendeuse faisait son entrée avec énergie en salle des ventes, la collectionneuse l'a interrogée, de façon un peu hasardeuse : "Vous avez l'air très dynamique, vous faites du sport ?". "Non !" a alors répondu la participante surprise, provoquant les rires des autres acheteurs. "Tu aurais pu être médium", s'est alors ouvertement moquée Anne-Catherine Verwaerde. Simple taquinerie piquante ou vraie animosité, certains internautes ont tranché !

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles