Amour et astrologie : "Sortir avec un Scorpion ? C'est mort. Ma voyante me l'a déconseillé !"

·5 min de lecture
Rear view of young woman in striped shirt and hat looking at constellation in the shape of heart

L'astrologie a-t-elle une vraie influence sur nos vies et sur nos histoires d'amour ? Pour bon nombre de personnes, la réponse est un grand oui. Signe du zodiaque, ascendant, lune, soleils et astres représentent autant de facteurs à prendre en compte pour déterminer s'ils ou elles sont compatibles avec leur partenaire du moment. Et ils y croient dur comme fer.

L'époque où l'on lisait avec soin son horoscope dans le journal et où on calculait sa compatibilité amoureuse avec quelqu'un en fonction des lettres de son prénom semble bien loin derrière nous. Aujourd'hui, ce qui compte, c'est l'affect, des valeurs politiques communes, une véritable complicité... Et pour certains : un signe astrologique compatible. A tel point que de plus en plus de profils sur les sites de rencontres mentionnent directement si la personne est Bélier, Gémeaux ou Capricorne. Alors certes, certains signes du zodiaque ont la réputation de mieux s'entendre avec d'autres. Jusqu’au point d'en faire un critère de sélection essentiel ? Eh bien oui, la preuve.

"Tout le monde sait qu'une Vierge et un Sagittaire, c'est la catastrophe assurée"

Clémentine fait partie des femmes qui croient dur comme fer en l'astrologie, et refuse qu'on lui fasse la morale à ce sujet. "Je ne vois pas en quoi ça serait plus déconnant que la religion. Chacun croit en ce qu'il veut, ce qui le rassure, un point c'est tout." Cet attrait s'est développé au fil des années après une rencontre qui a changé sa vie : "Mon ex était à fond dans l'astrologie, la voyance, les énergies. C'est elle qui m'a appris à faire mon thème astral, en fonction de ma date et de mon lieu de naissance. Au début, j'y croyais moyen, mais petit à petit, j'ai commencé à me reconnaître dans le portrait qu'elle dressait de moi avec ses recherches."

Vidéo. Pourquoi de plus en plus de Français croient en l'astrologie ?

Depuis, la jeune femme de 25 ans s'est séparée de son ancienne compagne, mais pas de son intérêt pour l'astrologie. "Bien sûr, comme tout le monde, j'ai commencé par tiquer un peu quand on me disait que tel signe et tel signe n'étaient pas compatibles. Pourtant, au fil de mes rencontres et de mes rencards, j'ai eu quelques réalisations : je m'entends toujours mieux avec les Bélier et les Taureaux." Elle n'en est toutefois pas encore au point de refuser des rendez-vous en fonction du signe astrologique de ses crushs. "Parfois, j'y vais quand même à reculons", tempère-t-elle. "Surtout si la personne est Sagittaire. En astro, tout le monde sait qu'une Vierge et un Sagittaire, c'est la catastrophe assurée."

"Si la personne me dit qu'elle est scorpion, je bloque direct"

Maëlle va beaucoup plus loin dans sa passion pour les compatibilités amoureuses et astrologiques : elle refuse de fréquenter les personnes qui sont nées entre le 23 octobre et le 22 novembre. "Eh oui, si la personne me dit qu'elle est Scorpion, je bloque direct. En amour comme en amitié d'ailleurs !" La trentenaire affirme avoir une "très bonne raison" pour faire preuve d'une telle sévérité envers un signe astrologique : "Ma voyante m'a déconseillé de m'approcher d'eux. Elle a dit qu'un Scorpion allait me briser le cœur, et je ne veux plus prendre de risque."

En effet, quand la diseuse de bonne aventure lui a annoncé la nouvelle, Maëlle n'était pas surprise. "Tous mes exs étaient des Scorpions. Pas question de retomber dans le piège, alors maintenant je mets des stops direct." Son attitude a le don de faire bien rire Maxence, son compagnon depuis peu : "Coup de bol, moi je ne suis pas Scorpion mais Cancer. Des pinces, une carapace, mais une date de naissance qui fait toute la différence. Quand on a matché sur Tinder, j'étais un peu surpris que Maëlle me demande ma date et mon lieu de naissance. Je l'ai prise pour une grosse stalkeuse. Mais si c'est son truc, pourquoi pas. Je ne vais certainement pas la juger pour ça."

Vidéo. Shana Lyès (astrologue et autrice d'Astrolove) : "Dans l'astrologie, la compatibilité amoureuse c'est la complémentarité et pas la similarité"

"J'ai jamais autant matché que depuis que j'annonce mon signe astro"

L'astrologie, le nouveau critère en vogue pour faire des conquêtes ? Joachim en est persuadé. "Moi, j'y crois pas pour deux sous à l'astrologie", raconte ce trentenaire célibataire. "Par contre, j'ai bien compris que ça plaisait aux petites nénettes, du coup j'ai appris les bases. J'ai mis un petit émoji Capricorne dans ma bio sur les sites de rencontre, et autant te dire que j'ai jamais autant matché que ces derniers mois." Malin, le jeune homme s'est renseigné sur les compatibilités amoureuses des signes astrologiques, et à même demandé à une de ses amies de lui faire son thème astral.

"Avec ma dernière crush en date, j'ai marqué des points comme ça. Quand elle m'a demandé ma date et mon lieu de naissance, j'ai compris ce qu'elle voulait et je lui ai direct donné mon thème astral." Pourtant, Joachim se défend de vouloir se servir de l'astrologie à mauvais escient. "Je dis toujours aux filles avec qui je parle que je n'y crois pas vraiment. Tout est dans la nuance ! Mais que je m'y intéresse quand même parce que je sais que ça compte pour certaines d'entre elles. C'est une petite attention qui permet de me démarquer du lot." Osé, mais efficace.

A LIRE AUSSI

>> Ce signe astrologique très exigeant à tendance à rester célibataire longtemps !

>> Voici le signe astrologique considéré comme le plus paresseux du zodiaque !

>> Ces 5 signes astrologiques ont tendance à vivre plus longtemps que la moyenne !

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles