Ça commence aujourd’hui - "En écoutant ce témoignage, mon coeur saigne", "Aujourd’hui c’est eux, demain ça pourrait être nous" : L’histoire de réfugiés ukrainiens plonge les internautes dans une "tristesse infinie"

·6 min de lecture
Ce vendredi 18 mars, Faustine Bollaert a présenté un numéro de "Ça commence aujourd'hui", centré sur les réfugiés ukrainiens et les Français qui les accueillent chez eux. Les témoignages de ces personnes qui ont vécu l'enfer ont plongé les internautes dans une "tristesse infinie". Capture écran France 2 (Capture écran France 2)

Ce vendredi 18 mars 2022, Faustine Bollaert a présenté, en direct, un numéro de "Ça commence aujourd'hui", centré sur les réfugiés ukrainiens et les Français qui les accueillent chez eux. Les témoignages de ces personnes qui ont vécu l'enfer ont plongé les internautes dans une profonde tristesse.

Cette semaine s'est clôturée par une intense émotion. Ce vendredi 18 mars, Faustine Bollaert était de retour pour un numéro inédit de "Ça commence aujourd'hui", diffusé en direct sur France 2. Ce dernier était centré sur les réfugiés ukrainiens qui ont fui la guerre et qui ont été accueillis par des familles françaises. Un sujet d'actualité qui bouleverse le monde entier et qui tient particulièrement à coeur à la présentatrice de France Télévisions. Cette terrible guerre entre la Russie et l'Ukraine a démarré le 24 février dernier et recense déjà des milliers de victimes. Beaucoup de femmes et d'enfants ont été contraints de quitter leur pays pour tenter de survivre. Parmi eux, se trouve Yuliia, une jeune femme de 27 ans, qui a fui Kiev et l'Ukraine et qui a été séparée de sa famille.

La jeune femme, qui a connu l'horreur d'une guerre, a livré un témoignage poignant, en français, sur le plateau de "Ça commence aujourd'hui". Comme elle l'a expliqué à Faustine Bollaert, elle a appris le français en Ukraine et a même vécu un an en Belgique, où elle a été fille au pair. Les téléspectateurs ont donc écouté, avec une grande attention, son histoire. Lors de l'offensive militaire russe lancée le 24 février 2022, Yuliia était chez elle avec son mari lorsque son immeuble a été bombardé. Si elle a très vite compris ce qu'il se passait, son époux a eu plus de mal à réaliser que la guerre avait démarré. Ils ont alors appelé leur famille et ont rassemblé leurs affaires pour se rendre dans un bunker, où ils ont passé plusieurs jours.

"Pas de mots assez forts pour saluer leur courage"

Finalement, Yuliia a quitté l'Ukraine avec sa petite soeur, âgée de 17 ans, pour rejoindre une amie fille au pair, à Paris. Son mari n'a pas pu la suivre, puisque les hommes ont l'interdiction de quitter le pays. Elle a alors vécu un long périple de plusieurs heures pour atteindre la frontière avec la Hongrie et rejoindre la France. Malgré tout, bien que gagnée par l'émotion, cette jeune femme est restée digne et souriante tout au long de son témoignage. Ses mots ont touché de plein coeur tous les internautes qui ont salué la force et le courage de toutes les personnes vivant ce cauchemar.

"Aujourd’hui c’est eux, demain ça pourrait être nous"

Faustine Bollaert a également laissé la parole à deux femmes qui ont accepté d'ouvrir les portes de leur domicile pour recueillir des réfugiés ukrainiens. Ainsi, Ophélie, âgée de 38 ans, a accompagné Yuliia sur le plateau de France Télévisions et a expliqué les raisons pour lesquelles elle avait fait ce choix. Pour elle, il était naturel de venir en aide à ce peuple dans le besoin, tout comme Marie, qui a décidé d'héberger toute une famille. Face à cette solidarité, les internautes ont été émerveillés par cette humanité qui découle de l'enfer de la guerre. Et même dans l'horreur, il y a parfois du bon, puisque ces rencontres entre ces femmes et ces réfugiés ont bouleversé leur vie. Un sentiment d'amour et d'amitié naît au quotidien, alors que rien ne les prédestinait à cette rencontre. Grâce à ces personnes si bienveillantes et accueillantes, les réfugiés retrouvent un semblant de vie normale et le sourire, ce qui a touché de plein fouet la Twittosphère.

L'émotion a atteint son paroxysme dans ce numéro inédit de "Ça commence aujourd'hui". Les larmes de ces réfugiés et des Français qui tentent de les aider ont plongé les internautes dans un véritable tourbillon d'émotions.

Ce contenu pourrait également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles