C'est quoi le « junk sleep » et comment vaincre ce mauvais sommeil

istock

Avoir un bon sommeil nous aide à garder « un esprit sain dans un corps ». Mais le quotidien fait qu’il n'est pas toujours évident de profiter d’une bonne nuit.

À découvrir également : Golden Globes 2023 : les actrices Jennifer Coolidge et Michelle Yeoh ont délivré un discours piquant sur l'âgisme à Hollywood


Le voisinage, notre partenaire, les enfants, mais aussi les tracas de la vie qui nous accompagnent sur l’oreiller sont autant de facteurs qui jouent sur un mauvais sommeil, aussi surnommé junk sleep. Une expression qui nous fait évidemment penser à la junk food, qui n’est pas recommandée. Dans les colonnes du magazine Glamour, Martin Seeley, expert du sommeil, donne une définition du junk sleep : « Le junk sleep c’est un sommeil qui n’est pas assez long, pas assez qualitatif et qui, en gros, ne nourrit pas notre cerveau et notre corps comme il le devrait ». A quoi reconnaît-on le junk sleep ? C’est lorsque vous finissez par vous endormir dans votre lit, devant Netflix ou sur le canapé du salon pendant le film ou encore lorsque vous vous endormez dans le RER ou le métro. Tous ces moments de micro-sommeil sont en réalité contre-productifs pour vous. Et celà se traduit directement par plusieurs symptômes : fatigue, manque de concentration, douleurs musculaires, manque d’énergie, bouffées de chaleur, irritabilité, peau terne ou encore diminution des capacités cognitives. Le Dr Daniel...

Lire la suite sur Femina.fr

A lire aussi