Publicité

Coqueluche : le nombre de cas en hausse chez nos voisins européens, comment s’en protéger ?

C’est une maladie qui peut devenir grave chez certaines personnes comme les femmes enceintes, les personnes âgées, mais aussi les nourrissons de moins de six mois : la coqueluche. Si cette maladie respiratoire très contagieuse semble tout droit venue d’un autre temps, différents pays, comme le Royaume-Uni et les États-Unis, enregistrent une hausse du nombre de cas suspectés dans certaines de leur région, comme le révèle Le Parisien.

Selon les données de l'UK Health Security Agency (UKHSA), 716 cas suspects de coqueluche ont été recensés en Angleterre et au Pays de Galle contre 217 au cours de la même période de l'année dernière et 213 au cours de la même période de 2021. Mais qu’en est-il en France ?

En France, la situation de la coqueluche est suivie par le réseau Renacoq qui comptabilise 42 services pédiatriques hospitaliers depuis 1996. Comme le précise Santé Publique France, “la maladie reste présente même si le nombre de cas déclarés a été faible en 2020 et 2021 pendant la pandémie de la Covid-19”. Auprès du Parisien, Christèle Gras-Le Guen, ancienne présidente de la Société française de pédiatrie, estime qu’on serait sur une “une légère augmentation, mais pas sur une explosion”.

En effet, selon les chiffres relayés par le quotidien, le taux de positivité des bactéries donnant la coqueluche était de 5% avant la pandémie. Après avoir “chuté” pendant la pandémie, elle est aujourd'hui de 3%. Mais ce qui inquiète les spécialistes est le niveau de contagiosité de la maladie. La (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite