Augmentation des cas de coqueluche : quels sont les symptômes et comment s'en protéger ?

Près de 7.000 cas de coqueluche ont été recensés en France depuis le début de l’année 2024, comme l'a indiqué Santé publique France le 7 juin 2024. A titre de comparaison, 518 cas avaient été recensés sur toute l’année 2023. Après avoir donné l’alerte en avril dernier sur une augmentation du nombre de cas de coqueluche dans l’Hexagone, Santé publique France confirme désormais “le démarrage d’un nouveau cycle épidémique cette année”. "Je pense qu'on peut parler d'explosion", a notamment commenté Sylvain Brisse, responsable du Centre national de référence de la coqueluche et autres bordetelloses à l'Institut Pasteur, dans les colonnes de France Info le 4 juin 2024.

La coqueluche est “une infection bactérienne très contagieuse dont la transmission se fait principalement dans la famille ou en collectivités au contact d’une personne malade présentant une toux”, indique Santé Publique France. Elle peut entraîner des formes graves chez certaines personnes comme les femmes enceintes, les personnes âgées, mais aussi les nourrissons de moins de six mois.

Comme le précise l'Assurance Maladie, après une contamination, "la période d'incubation, sans aucun symptôme, peut aller de sept jours à trois semaines. Généralement, elle est d’environ dix jours". Puis, les symptômes apparaissent au fil de la maladie. Elle débute par un écoulement nasal, pendant une à deux semaines. Puis, une toux apparaît. D'abord "modérée", elle laisse place à des quintes de toux. Ces dernières se caractérisent par : (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite