Publicité

En coulisses : la conférence de presse d'Emmanuel Macron vue de l'intérieur

« Réarmement démographique », place des femmes au gouvernement, regret sur Gérard Depardieu… Dans les coulisses de la conférence de presse de Macron

Une conférence de presse  à l'Élysée, c'est un peu comme prendre l'avion. Prière d’arriver 2 heures à l'avance, puis de faire la queue au 55, rue du Faubourg-Saint-Honoré pour passer la sécurité, montrer patte blanche (une carte de presse) et ensuite… il faut encore attendre. D’abord dans une salle d’attente, puis dans une pièce attenante à la salle très théâtrale où doit se dérouler « le grand tournant du quinquennat » annoncé avec force roulements de tambours. Pour faire patienter les journalistes venus nombreux, un buffet est servi avec des sandwichs. Ici, on ne sert pas d'alcool. En tous cas pas avant la prise de parole du chef de l’État. Autre différence avec les longs courriers, on ne sait pas pour combien de temps on embarque. Les plus aguerris savent qu'il faut aller aux toilettes et se dégourdir les jambes, se rappelant avec émotion ces temps pas si lointains de l’ère du pré-Covid où la séance de questions-réponses macroniennes avait duré… près de 6 heures. Dans la salle, les  journalistes qui chroniquent l’action présidentielle (les « popol ») se disent tous « tu » entre eux. Le vouvoiement, c’est pour les non-initiés.

Jean-Michel Apathie s’installe au dernier rang, façon mauvais garçon

Gros mouvement de foule au moment de l’ouverture des panneaux japonais qui permettent enfin d’accéder à la Salle des Fêtes et ses impressionnants lustres de cristal. Tout le monde se rue vers les meilleures places,...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi