Covid-19 : les infidèles, plus prompts à se faire vacciner ?

Laetitia Reboulleau
·4 min de lecture
Woman being vaccinated.
© Getty Images

La campagne de vaccination contre la Covid-19 a enfin commencé en France, mais elle ne concerne pour l'instant que les personnes âgées, les personnes fragiles et le personnel soignant. Toutefois, une autre catégorie de la population a particulièrement hâte de se faire vacciner : les infidèles, pressés de pouvoir reprendre leurs rencontres extra-conjugales en toute sécurité.

Serait-on en passe de voir le bout du tunnel en ce qui concerne la Covid-19 ? Alors que la pandémie est plus violente que jamais, le vaccin ressemble à une véritable lueur d'espoir pour une partie de la population. Car en dépit du très large pourcentage de personnes qui ne souhaitent pas se faire vacciner, ce remède pourrait permettre de retrouver un semblant de normalité, et limiter drastiquement le nombre de décès liés à la maladie. En France, la campagne de vaccination a débuté fin décembre, et a largement été critiquée pour sa lenteur. Elle concerne actuellement en priorité les personnes âgées, les soignants de plus de 50 ans, les pompiers de plus de 50 ans et les personnes fragiles. Mais d'ici quelques jours ou quelques semaines, elle s'ouvrira à d'autres catégories de personnes.

VIDÉO - Covid-19 : le point sur l'organisation de la vaccination des plus de 75 ans ne résidant pas en Ehpad

Les infidèles sont nombreux à vouloir se faire vacciner

Et à en croire la dernière étude menée par le site de rencontres extra-conjugales Gleeden, l'infidélité ferait partie des facteurs qui pourraient pousser les Français à se faire vacciner. Le résultat du sondage orchestré par la plateforme est clair : 65% des infidèles souhaitent le faire pour pouvoir faire de nouvelles rencontres ! Parmi les personnes sondées, seuls 15% rejettent fermement le vaccin contre la Covid-19, et cet élan vaccinal trouve peut-être sa raison dans une volonté de reprendre les rencontres sans inquiétudes.

VIDÉO - Isabelle se confie sur son premier plan à trois : "J'apprécie beaucoup voir les gens que j'aime faire l'amour avec d'autres personnes"

En effet, parmi les pro-vaccin, 65% estiment que ce dernier représente "l’opportunité d’un retour à la normale pour faire des nouvelles rencontres en toute sécurité, sans avoir peur de tomber malade", et 63% considèrent qu'ils pourront ainsi éviter de prendre le risque de "rapporter le virus à la maison en cas d’incartades et ainsi protéger leurs proches." L'idée semble donc principalement de se protéger et de protéger leur famille – peut-être pour ne pas avoir à expliquer à leur partenaire dans quelles circonstances ils ou elles seraient tombés malades – plutôt que pour protéger les personnes avec qui les infidèles commettraient leurs aventures. Une situation confirmée par Solène Paillet, directrice de la communication de Gleeden : "Cette enquête nous révèle que les membres de notre site sont plus demandeurs du vaccin que la moyenne française. Pour eux, ce vaccin est synonyme d’espoir d’un retour à la normale et leur permettrait de faire de nouvelles rencontres sans faire courir de risques à leurs proches."

Un vaccin pour faire des rencontres plus facilement ?

La volonté de se protéger et de protéger les autres est évidemment en première ligne chez les personnes qui tiennent à se faire vacciner. Mais la volonté de retrouver plus facilement sa "vie d'avant" est également très présente, et le fait d'être sûr (ou presque) de ne pas pouvoir contracter la maladie pourrait représenter un véritable "atout salvateur", selon Solène Paillet : "Les confinements successifs ont été difficiles pour nos membres, créant de fortes tensions au sein de leur couple avec aucune échappatoire possible. Le vaccin est pour eux une solution salvatrice, synonyme d’une liberté retrouvée."

Or, 66% des personnes interrogées par Gleeden affirment qu'elles seraient plus ouvertes à l'idée de rencontrer quelqu'un ayant reçu le vaccin, et 61% sont prêts à encourager leurs amants et maîtresses à se faire vacciner, pour avoir l'esprit tranquille.

Ce contenu peut aussi vous intéresser :

A LIRE AUSSI

>> La technique de la noix de coco va-t-elle révolutionner votre vie sexuelle ?

>> Comment bien réussir son plan à trois ?

>> Journée mondiale de l'orgasme : stop aux injonctions liées à l'orgasme