4 erreurs que l'on commet tous face au soleil (alors que l'on pense bien faire)

Les rédacteurs de Yahoo Shopping s'engagent à sélectionner pour vous, de façon indépendante, de superbes produits à des prix très avantageux. Yahoo peut recevoir une commission si vous réalisez des achats à partir des liens sur cette page. Les prix et la disponibilité des produits sont ceux applicables au moment de la publication.

Si on adore le soleil, ses méfaits sont en revanche redoutables. Alors pour mieux s'en protéger, on adopte les bons gestes (Getty Images)
Si on adore le soleil, ses méfaits sont en revanche redoutables. Alors pour mieux s'en protéger, on adopte les bons gestes (Getty Images)

Nous sommes nombreux à attendre le retour de l'été avec impatience et à s'exposer sans réserve dès les premiers rayons qui percent. Seulement, si l'on a bien intégré les dangers du soleil et que l'on croit savoir comment s'en protéger, on ne fait malheureusement pas forcément les choses dans les règles de l'art...

En été comme en hiver, la protection solaire est une étape capitale de la routine quotidienne. On a à peu près intégré qu'il fallait mettre de la crème solaire le matin avant de sortir (même si, soyons honnête, on oublie trois fois sur quatre) et la plupart des soins et fonds de teint intègrent un SPF dans leur formule. Mais cela ne suffit pas.

1. Porter les mauvais vêtements

Selon la Fondation du Cancer de la peau, les vêtements que nous portons peuvent piéger et absorber les rayons UV et causer des dommages à la peau. Les vêtements peuvent offrir une certaine protection contre le soleil, mais cela dépend des tissus et des couleurs. Par exemple, les couleurs plus foncées et plus lumineuses protègent un peu mieux que les couleurs claires. Un t-shirt en coton blanc laissera encore passer 20% des UV et peut donc vous exposer à des brûlures.

Les vêtements peuvent laisser passer les UV (Getty Images)
Les vêtements peuvent laisser passer les UV (Getty Images)

La protection pour les vêtements est mesurée en UPF (facteur de protection contre les ultraviolets). Alors que le T-shirt en coton moyen n'a qu'un UPF d'environ 5 à 8, il existe des vêtements spécifiquement conçus pour protéger des UV et bloquer 98% des rayons du soleil.

Une option disponible pour toute la famille mais particulièrement utile pour les enfants pour ne pas avoir à les badigeonner de crème sous la menace après chaque plouf.

Notre shopping-list :

T-shirt anti-UV Amazon/Quicksilver
T-shirt anti-UV Amazon/Quicksilver

2. Négliger la protection en voiture

En voiture aussi, notre protection peut être améliorer. Si le pare-brise est généralement traité avec une protection UV, les vitres latérales, elles, laissent entrer les rayons du soleil en contact avec notre peau alors que l'on se croit bien à l'abri dans l'habitacle.

En voiture non plus, nous ne sommes pas à l'abri du soleil (Getty Images)
En voiture non plus, nous ne sommes pas à l'abri du soleil (Getty Images)

Peut-être avez-vous déjà vu cette photo édifiante d'un chauffeur routier dont la partie gauche du visage - celle la plus proche de la vitre et donc la plus exposée au soleil - est beaucoup plus abîmée que la partie droite après des décennies passées au volant ? Elle est assez convaincante pour nous donner l'idée d'adopter des panneaux de protection amovibles sur les vitres arrières pour protéger les passagers et d'adopter une protection solaire au volant.

Protection solaires pour vitres de voiture
Protection solaires pour vitres de voiture

3. Se contenter de ne protéger que son visage

Pour se protéger du soleil, chapeaux et lunettes. sont aussi  de mise (Getty Images)
Pour se protéger du soleil, chapeaux et lunettes. sont aussi de mise (Getty Images)

Protéger son visage, on l'a bien intégré. Mais les yeux et le cuir chevelu sont souvent les grands oubliés de l'histoire. Pourtant, le port d'un chapeau est essentiel pour protéger le cuir chevelu. Ça tombe bien, casquettes, bob et chapeaux de paille façon coastal grandmother sont plus à la mode que jamais. Vous pouvez aussi opter pour un chapeau avec protection UPF intégrée histoire de mettre toutes les chances de votre côté. Et si le port du chapeau n'est pas une option, pensez à mettre de la crème solaire sur votre cuir chevelu.

Notre shopping list :

Chapeaux anti-UV Amazon/Mango/Amazon
Chapeaux anti-UV Amazon/Mango/Amazon

Nos yeux méritent également toute notre attention. Selon la Fondation de recherche sur le glaucome, il est essentiel de bloquer 75 à 90% de la lumière visible pour les protéger. Donc si vous pouvez voir vos yeux assez clairement à travers les verres de vos lunettes, c'est que ceux-ci ne sont peut-être pas assez bien protégés.

Lire aussi : Meghan Markle ne quitte jamais ces lunettes à 54€ et elles sont de retour en stock !

Attention toutefois, la couleur des verres n'est nullement un indicateur de protection, des verres noirs non traités peuvent avoir un effet bien plus catastrophique car ils contraignent les pupilles à s'élargir pour mieux voir et à augmenter ainsi la surface de frappe des rayons. Alors, on lit bien les étiquettes, et on s'assure que notre future paire de lunettes bloquent 100% des rayons UV.

4. Utiliser la mauvaise crème solaire

Une crème solaire ? Oui ! Mais pas n'importe laquelle (Getty Images)
Une crème solaire ? Oui ! Mais pas n'importe laquelle (Getty Images)

Il ne fait aucun doute que pour rester en sécurité au soleil, la crème solaire est l'un des moyens les plus simples de protéger notre peau. Une étude australienne a découvert une diminution de 40% des cancers de la peau chez les participants qui portaient de la crème solaire par rapport à ceux qui n'en portaient pas.

Regarder : "Je vais vous apprendre à bronzer sans risque"

Cependant, tous les écrans solaires ne se valent pas. Les crèmes solaires minérales fonctionnent comme une barrière physique qui bloque les rayons UVA et UVB, tandis que les écrans solaires chimiques absorbent les rayons du soleil à la surface de notre peau, les empêchant de pénétrer dans les couches profondes de l'épiderme.

Ces dernières années, les écrans solaires chimiques ont été critiqués pour leurs ingrédients parfois douteux. On vous conseillera donc de vous tourner vers une crème solaire qui soit saine et pour la peau et pour l'environnement. Quelle que soit l'option que vous choisissez, assurez-vous que celle-ci protège à la fois des UVA ET des UVB.

Notre shopping list :

Crèmes solaires Pai/Mimitika
Crèmes solaires Pai/Mimitika

Vous l'aurez compris, le soleil, c'est comme toutes les bonnes choses de la vie, ça se consomme avec modération pour ne pas avoir à en subir les conséquences à long terme. Alors cet été, on sort couvert !

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles