Etes-vous hypersensible ? 9 signes révélateurs

·1 min de lecture

L'hypersensibilité est un concept récent datant des années 1990. C'est une chercheuse et psychologue américaine, Elaine Aron, qui a commencé des recherches et publié un premier livre sur le sujet en 1996.

Le terme "hypersensible" vient de l'anglais traduit "highly sensitive" mais on parle aussi de "sensibilité élevée" ou de "haute sensibilité".

L'hypersensibilité, ce n'est pas une maladie

Il ne s'agit pas d'une maladie, ni une d'une anomalie ou d'un désordre psychique. En fait, l'hypersensibilité se joue à différents niveaux :

  • Des sensations (hyperesthésie) : vous ne supportez pas la lumière, les bruits, les odeurs, les parfums, les contacts (étiquettes de vêtements).

  • Des émotions : les émotions sont plus intenses ou plus variées. En général on est habitué à 4/5 types d'émotions, chez les hypersensibles la palette des émotions est plus large.

  • De la pensée : vous êtes "hyperpenseur", vous ruminez, vous vous posez beaucoup de questions.

  • Des intuitions : vous sentez les ambiances d'un groupe, d'une personne, d'un lieu.

Ce sont les principales manifestations de l'hypersensibilité.

Saverio Tomasella, psychanalyste et docteur en psychologie, estime qu'environ 25% de la population française est très sensible donc "hypersensible" et qu'au total 50% de la population en générale est "sensible", soit 35 millions de personnes en France. L'autre moitié serait alors moins sensible voire insensible.

En règle générale, on dit que les femmes sont plus sensibles, (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Je suis trop dépensière : comment faire ?
Comment être heureux malgré le couvre-feu? La réponse de la Science
Ma résolution 2021 : trouver le bonheur intérieur
À quoi servent nos rêves ?
Et si la clé du bonheur, c'était... le voyage ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles