Les hommes jugent l’infidélité plus acceptable que les femmes, surtout dans un cas précis

Katia Rimbert
Journaliste
Les hommes jugent l’infidélité plus acceptable que les femmes, surtout dans un cas précis

La gent masculine aurait tendance à davantage comprendre le fait que sa moitié aille voir ailleurs. C’est ce que révèle une récente étude britannique. Avec une petite précision tout de même, la pilule passe encore mieux chez ceux qui ont déjà trompé leur partenaire. Tiens, tiens.

Ces messieurs seraient-ils plus tolérants ? Visiblement oui, en matière d’infidélité. Du moins, c’est ce qu’affirme une nouvelle étude très sérieuse menée par la BBC. Cette dernière a enquêté sur les valeurs morales des Anglais, en interrogeant plus de 3000 adultes de plus de 16 ans sur leurs principes inaltérables dans leurs relations amoureuses mais aussi concernant d’autres thématiques comme l’environnement ou encore l’immigration. Mais ce qui nous intéresse ici, ce sont les éléments sur lesquels ils ne veulent absolument pas déroger dans leur vie privée.

Les femmes sont-elles plus rancunières ?

Résultat, les hommes sont 16% plus enclins que les demoiselles à “accepter” une tromperie. Pourquoi ? Les chercheurs ne nous le disent pas. Peut-être par pure compréhension de l’autre ou bien par fierté. Les raisons sont très certainement très différentes qu’un individu à l’autre et d’une histoire à l’autre. Mais il n’en reste pas moins que c’est tout même bien plus que les femmes.

Et quand on regarde les chiffres des personnes pour qui l’adultère est purement et simplement intolérable, on comprend bien qu’il y a une vraie différence entre les sexes. 80% des participantes ne supportent pas le moindre écart contre 64% des participants. Pourquoi ? Là aussi, mystère. Elles sont peut-être plus rancunières ou se remettent potentiellement plus en question en sachant que leur cher et tendre a une maîtresse. Ce ne sont que des suppositions, évidemment.

Une bonne raison d’être tolérant

Bon, c’est bien beau tout ça mais bien souvent, on a des grands discours, on est plein d’ambition… Mais on ne fait pas vraiment ce qu’on dit. Et cela se vérifie une nouvelle fois. Parmi les interrogés, au moins 3 personnes sur 5 qui veulent bien passer outre le fait que leur dulciné.e ait un.e amant.e ont déjà trompé leur chéri.e. Bah tiens ! C’est peut-être pour ça que cela ne leur pose aucun problème que leur conjoint.e ne soit pas fidèle.

A LIRE AUSSI

Une étude prétend que les hommes sont plus drôles que les femmes, et avance une explication

Comment les hommes peuvent-ils lutter contre la solitude ?

La charge mentale est devenue l’une des causes principales de l’infidélité des femmes